Bernard Thompson, préfet, et Nadia Moreau, directrice du service de développement économique de la MRC de Mékinac.
Bernard Thompson, préfet, et Nadia Moreau, directrice du service de développement économique de la MRC de Mékinac.

Appel à la solidarité pour soutenir les entreprises dans Mékinac

SAINT-TITE — La MRC de Mékinac a lancé jeudi la campagne Ensemble pour notre Mékinac visant à soutenir les entreprises sur son territoire, en invitant la population à se procurer des bons d’achat en ligne.

Il est possible d’acheter des bons de 25 $, 50 $ ou 75 $ sur la plate forme laruchequebec.com. La MRC bonifiera ces bons en y ajoutant 10 $, 20 $ ou 35 $ supplémentaires.

«Notre objectif est d’augmenter le pouvoir d’achat des citoyens en donnant cette bonification. On voulait aussi augmenter l’argent dépensé dans les commerces», explique Nadia Moreau, directrice du service de développement économique de la MRC de Mékinac.

La contribution de la MRC est plafonnée à 10 000 $.

Soixante-quinze entreprises de différents secteurs participent à cette campagne.

Deux organismes communautaires bénéficieront également de cette campagne. En effet, par l’entremise de son programme Du cœur à l’achat, Desjardins remettra un montant équivalent à celui dépensé par les citoyens à la Maison des familles de Mékinac et à Partenaires action Jeunesse Mékinac.

«Quand on a choisi les organismes qui bénéficieraient de cette campagne, c’était en plein au moment où on parlait des jeunes, alors qu’on savait que le retour au secondaire ne se ferait pas. On s’est dit que les jeunes étaient peut-être un peu oubliés dans cette crise. Sachant qu’on a des organismes impliqués pour les jeunes sur notre territoire, on s’est dit qu’on pourrait leur donner un coup de pouce pour organiser des activités pour eux. C’était une belle occasion de les aider», souligne Mme Moreau.

La contribution de Desjardins à ces deux organismes est elle aussi plafonnée, à la hauteur de 25 000 $.

La solidarité mékinacoise n’a pas mis de temps à s’exprimer sur le site de La Ruche. En fin d’après-midi, plus de 60 personnes avaient déjà contribué à cette campagne, pour un montant de près de 11 000 $.

«On avait déjà commencé à en parler aux entreprises, alors elles aussi en ont parlé autour d’elles. Les gens avaient hâte que ça commence, hâte d’aider le milieu. La bonification qu’offre la MRC aide aussi», explique Mme Moreau.

Celle-ci espère que cet élan de soutien se poursuivra même après l’épuisement de la contribution de la MRC.

La campagne se poursuit jusqu’au 19 juillet. Les bons achetés en ligne seront envoyés par la poste au cours du mois d’août.

La liste des entreprises participantes se trouve sur la page de la campagne, sur le site de La Ruche.