La directrice d'Alinov, Marilyn Marchand, était accompagnée de Manon Duchesne et Louis Gendron, du Cégep de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières, Claude Grenier, conférencier invité, et Robert Ricard, d'Emploi-Québec Mauricie.

Alinov fait peau neuve

Un vent de nouveauté et de changement souffle sur l'entreprise d'entraînement Alinov. Non seulement cette création du Cégep de Trois-Rivières en 1995 est maintenant déménagée au parc Micro Sciences, mais sa nouvelle image reflète une modernisation de la formation ainsi que la concrétisation de nouveaux partenariats avec le milieu.
«C'est une PME simulée grandeur nature en Mauricie», a lancé mercredi le directeur général de l'établissement collégial, Louis Gendron, lors d'une conférence de presse visant à souligner ce tournant.
Implanté par sa Direction de la formation continue et des services aux entreprises, ce projet s'inscrivait alors dans le rôle social et économique ainsi que dans l'esprit d'innovation qui, dit-il, caractérise son institution. «C'est un gage de résultat et de succès», a soutenu la coordonnatrice de ce département, Manon Duchesne.
Celle-ci a rappelé que depuis ses débuts, Alinov avait accueilli près de 2200 participants, pour un taux de placement variant annuellement entre 80 % et 90 %. «Alinov est membre du Réseau canadien des entreprises d'entraînement et du réseau mondial EuroPen International, ce qui lui permet de faire du commerce avec plus de 7500 autres entreprises d'entraînement dont une trentaine se situent au Québec», a-t-elle précisé.
Pour la nouvelle directrice d'Alinov, Marilyn Marchand, le déménagement survenu en juillet 2016 dans les locaux du Novocis donne une meilleure visibilité auprès des entreprises de la région. Renouvelle ton expérience, profite d'un choix de formations et trouve un emploi: voilà les nouveaux slogans derrière le thème Réactive ta carrière.
À son avis, les nouvelles couleurs du logo représentent bien le virage technologique et écologique de l'entreprise d'entraînement qui avait l'habitude d'oeuvrer dans les produits d'aluminium.
Or, deux partenariats ont été établis avec des entreprises de la région, Ordivert et Maïkan Aventure. Dans le premier cas, un ancien participant-stagiaire d'Alinov fut embauché avec succès. Ces entreprises marraines contribuent à l'apprentissage des participants en soutenant les activités commerciales d'Alinov.
Par ailleurs, des changements ont été apportés au programme afin de bien s'adapter aux tendances et aux besoins du marché du travail. Ainsi, des formations sur le savoir-être ont été ajoutées au parcours des participants. La formation portant sur les réseaux sociaux a été adaptée à la clientèle d'Alinov, soit les personnes en recherche d'emploi. La structure du programme a aussi été modifiée afin de permettre plus de flexibilité et d'adaptation aux besoins et à la situation de chacun des participants.
Financée par Emploi-Québec, Alinov a le mandat, à l'intérieur d'un programme de 14 semaines, de dispenser de la formation pratique et théorique ainsi qu'un suivi personnalisé pour faciliter l'intégration ou la réintégration des participants au marché du travail. 
En plus de visiter les nouvelles installations, les invités d'Alinov ont pu assister à une conférence d'un spécialiste, Claude Grenier.