L'entreprise Kongsberg

Aide provinciale à l'usine Kongsberg

L'entreprise Kongsberg pourra bénéficier d'une aide provinciale de 138 600 $ pour réaliser un projet d'efficacité énergétique et de conversion à son usine du secteur Grand-Mère.
L'enveloppe annoncée par la ministre régionale, Julie Boulet, provient du Fonds vert et s'inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance découlant du Plan d'action 2013‑2020 sur les changements climatiques.
«L'entreprise Kongsberg offre à son usine de Grand-Mère de l'emploi à environ 475 personnes dans des domaines de pointe comme l'électronique et l'électromécanique. En réduisant ses émissions de gaz à effet de serre, Kongsberg prend le virage vert, améliore la qualité de l'air et devient un exemple pour l'ensemble des employeurs de la Mauricie», a déclaré la députée de Laviolette.
«Lors du lancement de la Politique énergétique 2030 le 7 avril dernier, notre gouvernement s'est engagé à réduire de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés au Québec et à améliorer de 15 % l'efficacité avec laquelle l'énergie est utilisée. L'aide financière annoncée est un bel exemple de notre engagement à soutenir des projets qui permettent de passer à une économie plus verte et plus faible en carbone», a renchéri son collègue de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, aussi par voie de communiqué.
L'entreprise se spécialise dans la conception, le développement et la fabrication de solutions intégrées de qualité et à haute valeur ajoutée. Elle est un fournisseur de produits innovateurs destinés à des fabricants mondiaux de véhicules.
Le chauffage de l'air de l'usine de Grand-Mère est assuré par une unité d'air d'appoint et des aérothermes. L'humidification de l'air de l'usine est assurée par un humidificateur au gaz naturel qui sera remplacé par un contrôleur central avec sonde de qualité de l'air intérieur, ce qui aura pour effet de réduire les débits d'alimentation en air frais. De plus, l'évacuation d'air vicié sera contrôlée par des sondes d'opacité spécialisées et des sondes de CO2.
Cette mesure financée par le programme ÉcoPerformance permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 114,7 t éq. CO2/an, ce qui équivaut à retirer quelque 34 véhicules légers des routes annuellement.
«Kongsberg Automotive priorise l'environnement, au même titre que la santé et sécurité ainsi que la qualité. Mais ce sont nos 500 employés qui, grâce à leur engagement indéfectible, assurent la réussite de tout projet à nature environnementale. Cette dernière initiative réduira les émissions de gaz à effet de serre et assurera un contrôle plus pointu de l'humidité sur les chaînes de montage, pour une qualité optimale, du premier coup», a souligné Philip Thollon, directeur des usines de Shawinigan.
«Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone.
En plus de contribuer à la modernisation et au développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s'inscrit dans notre Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants», conclut le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel.