Jean-Frédéric Bourassa

Aide aux entreprises dans la MRC de Maskinongé

Louiseville (ML) — À l’instar d’autres secteurs de la région, le service de développement économique de la MRC de Maskinongé donne un peu d’oxygène à ses entrepreneurs victimes de la crise du coronavirus en accordant un congé temporaire de remboursement de certains prêts.

La MRC de Maskinongé accorde aux entreprises qui profitent du Fonds local d’investissement un moratoire de trois mois pour le remboursement du capital et des intérêts. La même recette s’applique pour les Fonds locaux de solidarité.

«Nous avons plusieurs entreprises qui ont ces fonds. Les niveaux de prêts sont généralement de 20 000 $ à 50 000 $», explique Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé.

Selon M. Bourassa, la MRC réfléchit à la possibilité d’étirer ce moratoire à six mois. Parallèlement à cette réflexion, l’équipe de la MRC surveille les nombreux programmes de soutien du gouvernement et travaille de concert avec les autres instances économiques du territoire que sont la Société d’aide au développement des collectivités et la Chambre de commerce et d’industrie dans le but d’aider les entrepreneurs.

«C’est une situation nouvelle pour tout le monde, commente M. Bourassa en parlant de la crise causée par le coronavirus. Chaque entreprise a une situation différente. Des entreprises nous appellent pour de l’aide. Le but est d’être informé pour aider les entreprises. C’est un travail au jour le jour, car il y a des nouveautés chaque jour.»

La MRC continue son travail de développement économique et accomplit ses autres mandats malgré la pandémie de la COVID-19. Le bureau administratif est toutefois fermé aux visiteurs depuis mardi, mais demeure accessible par téléphone et par courriel.