Un cas de piratage sur le principal site Web de Statistique Canada a poussé le gouvernement à fermer temporairement l'accès à plusieurs de ses services en ligne au cours de la fin de semaine, notamment celui permettant de remplir en ligne des déclarations de revenus par le biais de la plateforme Internet de l'Agence du revenu du Canada, ont indiqué des responsables fédéraux, lundi.

Agence du revenu: un cas de piratage en cause

Un cas de piratage sur le principal site Web de Statistique Canada a poussé le gouvernement à fermer temporairement l'accès à plusieurs de ses services en ligne au cours de la fin de semaine, notamment celui permettant de remplir en ligne des déclarations de revenus par le biais de la plateforme Internet de l'Agence du revenu du Canada (ARC).
C'est ce qu'ont indiqué des responsables fédéraux, lundi, après que l'ARC a réactivé ses services en ligne dimanche soir.
Le chef de l'exploitation de Services partagés Canada, John A. Glowacki, a affirmé que les responsables en sécurité informatique avaient été alertés tard mercredi d'une brèche dans un programme informatique auquel le gouvernement fédéral avait largement eu recours.
Ce n'est toutefois qu'à partir de jeudi, après qu'une faille eut été découverte du côté de Statistique Canada, que les serveurs Internet de l'agence ont été mis en veilleuse.
La mesure a provoqué une suite d'événements qui ont également nécessité la fermeture temporaire des services de l'ARC.
Il s'agissait d'une mesure de précaution après qu'un problème eut été détecté sur des serveurs informatiques utilisés par des sites Web partout dans le monde, a-t-on précisé.
Problème réglé dimanche
Tard dimanche, l'ARC a annoncé avoir réglé le problème, avoir testé la vulnérabilité de son système et avoir rouvert l'accès à ses services.
Les responsables continuent d'assurer qu'aucune information personnelle n'a été mise en péril.
Tous les ministères concernés ont agi «très rapidement» pour faire face à la situation, a-t-on en outre souligné en conférence de presse lundi.
Parmi les services de l'ARC qui ont été touchés par l'arrêt temporaire figurent «Mon dossier», «Impônet», «TED» et «Préremplir ma déclaration».
Le site Web principal de Statistique Canada a aussi été remis en marche tard dimanche.