Rémi Massé, député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada (à droite), a visité l’usine de Matériaux spécialisés Louiseville en compagnie du président de l’entreprise, Patrick Wellington.

390 000 $ pour la modernisation des installations de Matériaux spécialisé Louiseville

LOUISEVILLE — Matériaux spécialisés Louiseville (MSL) a reçu mercredi un prêt de 387 480 $ venant de Développement économique Canada pour les régions du Québec, afin de moderniser ses installations. Cet argent permettra à l’entreprise de faire l’acquisition de nouveaux équipements numériques, ce qui devrait l’aider dans sa tentative de percer les marchés japonais, américain et ontarien au cours de l’année 2019.

L’équipement dont MSL veut faire l’acquisition vise à améliorer sa productivité, sa capacité de production et la qualité de ses produits, des panneaux à base de fibres de bois principalement destinés à l’insonorisation. L’entreprise devrait également voir ses coûts de production diminuer grâce à cet investissement.

«Afin de poursuivre sa croissance, MSL doit s’assurer de rester compétitive face à ses principaux concurrents», a souligné Patrick Wellington, président de Matériaux spécialisés Louiseville.

L’entreprise espère faire passer son chiffre d’affaires de 30 millions $ à 35 millions $ en 2019, grâce aux ventes sur ces nouveaux marchés. Le marché japonais est particulièrement alléchant pour MSL. Cette dernière se prépare depuis 2017 en vue de pénétrer ces marchés.

Le total des investissements pour ce projet de modernisation s’élèvera à près de 1,3 million $ et doit entraîner la création de trois emplois.

MSL a également la particularité d’offrir un produit très écologique, puisqu’il est fabriqué à partir de fibres de bois recyclées. L’usine de Louiseville est également certifiée ISO 9001 et son procédé de transformation automatisé est doté d’un circuit d’eau fermé, donc sans rejet d’eaux usées. «Je me réjouis de l’appui financier du gouvernement du Canada à une entreprise qui se démarque par son dynamisme, son audace et son sens de l’innovation. Cette contribution permettra à MSL de continuer à se développer et à générer des retombées profitables pour toute la collectivité», a souligné Rémi Massé, député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, présent à l’annonce de l’octroi du prêt. Ce dernier a été consenti à l’entreprise en vertu du Programme de développement économique du Québec.

MSL a été fondé en 2003. L’entreprise emploie présentement 85 personnes.