Des entreprises agricoles de la MRC de Maskinongé ont reçu ou vont recevoir un coup de pouce de Québec. Sur la photo: Claude Beauclair, de la ferme Clairabel, Marc H Plante, député de Maskinongé, Normand Bergeron, de la ferme Normand Bergeron, Josée Isabelle, de la ferme Pré-Joanne (2012).

20 entreprises agricoles soutenues par Québec

SAINT-PAULIN — Pas moins de 20 entreprises agricoles de la MRC de Maskinongé ont reçu ou vont recevoir un coup de pouce de Québec pour le drainage et le chaulage des terres. Depuis 2017, l’aide financière totalise près de 400 000 dollars.

Selon le député de Maskinongé, Marc H. Plante, qui en a fait l’annonce jeudi, le programme de soutien vise à augmenter la superficie de terres agricoles drainées et chaulées dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec ainsi que dans 34 MRC où les contraintes à la pratique de l’agriculture sont particulièrement importantes. Bref, le programme permet d’améliorer la productivité des terres et de les valoriser.

Les entreprises bénéficiaires sont les fermes La Cueille, Clairabel, Daniel & Marc Frigon, Raymond Hubert, Yves Lessard, Lou Pro, Rustik, Louis Turner, Daniel Clément, Harold Armstrong, Julien Gélinas, Jean De La Durantaye, Pré-Joanne, Jeanicot, Agrikel, des 3 Lutins, Normand Bergeron, ainsi que les Jardins Ricard, les Cultures Gélinas BFG et La petite terre maraîchère.

«Ce programme répond à une forte demande des entreprises agricoles de la MRC de Maskinongé. Je me réjouis que ces entreprises puissent profiter de cette aide financière, augmenter leur rentabilité pour assurer une vitalité des milieux agricoles de notre territoire», a indiqué M. Plante.

Selon lui, toute annonce faite pour soutenir l’agriculture est essentielle dans le comté de Maskinongé «qui demeure le comté où il y a le plus d’entreprises agricoles en Mauricie».

«Ça réitère encore une fois le soutien du gouvernement au monde agricole et surtout, notre appui aux diverses fermes du comté. L’agriculture reste une activité économique importante et essentielle du comté de Maskinongé. C’est un dossier que je vais toujours défendre avec coeur, passion et détermination», a-t-il conclu.