Des coopératives de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont été honorées pour leurs bons coups, mercredi, lors de l’assemblée régionale de la Coopérative de développement régional du Québec Centre-du-Québec/Mauricie. Sur la photo: Marie-Claude Camirand, directrice générale du Marché Godefroy, Alex Dorval, directeur marketing à la microbrasserie Le Temps d’une pinte, Myriam Gauthier, directrice générale de la coopérative La Manne, Jonathan Gariépy, directeur général du 103,1 FM, Jason Rivest, président de la Coopsco Trois-Rivières, Kevin Pott, directeur création chez Cinetic communication et Donald Goudreault, directeur régional de la CDRQ Centre-du-Québec/Mauricie.

14 coopératives de la région récompensées

SHAWINIGAN — La microbrasserie Le Temps d’une pinte, le Marché Godefroy et la Coopsco de Trois-Rivières sont parmi les 14 coopératives de la région qui ont été récompensées pour leurs bons coups, ce mercredi, lors de l’assemblée régionale annuelle de la Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ) Centre-du-Québec/Mauricie. C’était la première fois que la CDRQ Centre-du-Québec/Mauricie honorait des coopératives pour leurs succès lors de son assemblée régionale. «On le voit passer sur les réseaux sociaux, dans les médias, à la télévision, il y a beaucoup de coopératives qui ont du succès, qui gagnent des prix, qui font des investissements majeurs», affirme Donald Goudreault, directeur régional de la CDRQ. «On voulait mettre de l’avant ces coopératives-là».

Dans le secteur brassicole, les microbrasseries Le Temps d’une pinte et À la Fût ont été récompensées lors de l’événement, respectivement pour le prix d’entreprise d’économie sociale de la Jeune Chambre de la Mauricie et le lauréat régional Réussite inc. du défi OSEntreprendre, tous deux remportés en 2018.

De son côté, le Marché Godefroy a été honoré en raison de travaux de rénovation qui ont été effectués l’an dernier. Ce projet de 131 000 $ a permis à la coopérative d’améliorer la luminosité à l’intérieur du marché, de doubler la surface de la terrasse et d’augmenter le nombre de locations possibles à l’occasion du marché de Noël.

La CDRQ a également sélectionné la Coopsco de Trois-Rivières afin de mettre de l’avant les prix remportés par sa directrice générale Danielle Piché et son président, Jason Rivest, qui a d’ailleurs profité de l’événement pour informer les personnes présentes du désir de la coopérative de diversifier son offre. En effet, la Coopsco se lance dans la création d’objets promotionnels comme des tasses, porte-clés et t-shirts.

Les deux stations de radio communautaire de la région, soit le 103,1 FM et le VIA 90,5 FM, Le 507 Coop de solidarité, La Charrette, ECHO, Cinetic communication, Citadelle coopérative de producteurs de sirop d’érable, La Manne, la Coop de solidarité de Laurierville et la Coopérative de solidarité de services de remplacement agricole ont aussi été récompensés.

Encourager l’intercoopération

L’un des objectifs de l’initiative de la CDRQ est d’encourager l’intercoopération, soit les contacts et l’entraide entre les coopératives de la région. Quelques représentants des organisations qui étaient sur place mercredi comme Le Temps d’une pinte et le Marché Godefroy ont d’ailleurs mentionné collaborer avec d’autres coopératives de la région. «On fait affaire avec la microbrasserie À la Fût, qui est un partenaire avec nous, on commande seulement ses bières et c’est ce qu’on sert», souligne Marie-Claude Camirand, directrice générale du Marché Godefroy.

En plus de sélectionner des coopératives à succès de la région et de les honorer lors de son assemblée générale, le bureau régional du CDRQ considère l’idée de créer un salon d’intercoopération l’année prochaine. «On est en train de réfléchir à ça, pour permettre à toutes les coopératives du Centre-du-Québec et de la Mauricie de se connaître et de faire des liens entre elles», indique M. Goudreault. La CDRQ aimerait d’ailleurs inviter la population à ce salon afin de mettre de l’avant les coopératives de la région, dont certaines se trouvent à être des commerces bien connus du grand public. «Les coopératives ne s’affichent pas nécessairement [comme] coopératives.»

L’organisation souhaite donc mettre en place des moyens pour encourager meilleure collaboration entre les 200 coopératives de la région dans les prochaines années.