Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Affaires

Soirée d’information sur la fibre optique à Bécancour

BÉCANCOUR — Une soirée d’information sur la fibre optique a lieu le mercredi 11 décembre, à 19 h, à l’église multifonctionnelle du secteur Bécancour (3025, avenue Nicolas-Perrot).

Les citoyens pourront ainsi s’informer des offres de Sogetel et de l’échéancier de l’installation de la fibre ailleurs sur le territoire de la Ville.

Affaires

Journée carrière en éducation à l’UQTR

TROIS-RIVIÈRES — Pas moins de 40 commissions scolaires et regroupements du Québec prendront part, mercredi, à l’événement Journée carrière en éducation de l’UQTR. L’événement, qui se déroulera de 11 h à 15 h dans le hall Gilles-Boulet, sera ouvert gratuitement aux visiteurs.

De nombreuses offres d’emplois seront présentées dans les domaines de l’éducation, de l’orthophonie, de la psychologie, psychoéducation et adaptation scolaire.

Affaires

Les multiples visages de la fraude en entreprise

SHAWINIGAN — La population peut grossièrement être répartie de la façon suivante: 20 % sont des personnes honnêtes, 20 % sont malhonnêtes et 60 % seraient tentées d’adopter un comportement frauduleux si une opportunité ou un motif «raisonnable» se présentaient à eux.

Ce portrait a fait sursauter la vingtaine de participants au déjeuner-conférence de la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan, mardi matin. Pendant environ 80 minutes, Michel Hébert, directeur principal aux services de juricomptabilité chez PricewaterhouseCoopers, a identifié les lumières jaunes pour permettre aux dirigeants d’entreprises de réagir et les mesures à adopter pour contrer des comportements qui font perdre 30 millions $ par année aux entreprises canadiennes, selon BDO Canada.

Affaires

Colloque Femmessor le 4 février

TROIS-RIVIÈRES — Femmessor tiendra un premier colloque dans la région en cinq ans, soit le 4 février 2020, de 8 h à 17 h 30, au Centre d’Évènements et de Congrès Interactifs (CECi) de l’Hôtel Delta Trois-Rivières sous la présidence d’honneur de Édith Gauthier (Agro-sol inc.) et Maude Lambert (Concept C.).

Les panélistes Sophie Milette (Portes Milette), Vicky Champoux (Brio RH-PAE) et Laurie Bellerive (Centre Athlétique T-R) échangeront à propos de leur rapport à l’argent, des différentes préoccupations qu’elles ont en lien avec celui-ci et de quelle manière ce rapport influence leurs décisions professionnelles.

Actualités

Stratégie de développement économique 2020-2025: le développement durable au coeur des priorités d'IDE Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Désormais, le développement économique ne pourra pas se faire sans rimer avec le développement durable à Trois-Rivières. C’est du moins la volonté première exprimée par Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières mardi, à l’occasion du dévoilement de la Stratégie de développement économique 2020-2025. Une stratégie qui mettra au coeur de ses actions l’économie verte et l’innovation.

Le déploiement de la première grande Stratégie économique d’IDE, depuis 2016, a permis à l’organisation d’atteindre 90% de ses objectifs et ce, un an avant le temps défini, rappelle le directeur général d’IDE, Mario De Tilly. Par ailleurs, un sondage mené auprès de 800 personnes dont 123 entreprises a permis de guider les grandes orientations de cette nouvelle stratégie qui se déploiera au cours des cinq prochaines années.

Actualités

Arrêts de production temporaires chez Kruger

TROIS-RIVIÈRES — Kruger procédera à deux arrêts de production temporaires pour chacune de ses usines de Trois-Rivières, en pleine période des Fêtes. Pour l’usine Kruger Wayagamack, les deux arrêts de production sur la machine no. 4 auront lieu du 13 au 23 décembre, soit 11 jours, puis du 31 décembre au 2 janvier.

À l’usine de Trois-Rivières, les deux arrêts de production sur la machine no. 7 se dérouleront du 15 décembre au 23 décembre, puis du 31 décembre au 2 janvier.

Affaires

Alerte au surendettement pour Noël

TROIS-RIVIÈRES — Tout en annonçant que l’équipe de Belhumeur Syndics rejoint sa grande famille, la firme de syndics autorisés en insolvabilité Lemieux Nolet profite de la saison des Fêtes pour avertir les consommateurs du danger du surendettement.

Selon le syndic chez Lemieux Nolet, Gino Bouchard, le mois de décembre est propice à une hausse des achats effectués à crédit et ce, malgré le fait que le taux d’endettement des ménages soit très élevé. À ce propos, Statistique Canada révèle que le taux d’endettement est de 176 % par rapport au revenu disponible.

Affaires

Turcotte atelier de peinture: une réputation qui s’étend...

Trois-Rivières — Installée depuis quatre ans dans le parc industriel des Carrefours à Trois-Rivières, l’entreprise Turcotte atelier de peinture ne cesse d’élargir sa clientèle avec une réputation qui s’étend aux quatre coins du Québec.

Pourtant, à l’origine, en 1973, il s’agissait plutôt d’un centre de débosselage et peinture pour automobile. Au début des années 80, le Garage Pierre Turcotte Autos Body a développé un deuxième créneau, soit les services de finition en bâtiments spécialisés, comprenant la peinture de portes d’acier et de fenêtres de PVC. Et la demande dans ce domaine fut tellement grande qu’il fut décidé en 2006 de s’y consacrer entièrement. C’est alors que Pierre Turcotte Autos est devenue Turcotte atelier de peinture.

Affaires

Importante transaction immobilière à Shawinigan

SHAWINIGAN — La société Sam Habitation vient de procéder à une importante transaction dans le milieu des logements locatifs à Shawinigan, en faisant l’acquisition de 74 appartements répartis dans six immeubles situés dans un quadrilatère formé par l’avenue de Nicolet, la 50e Rue et la 51e Rue. Une bouchée de quatre millions de dollars.

Ces propriétés ont été achetées d’une compagnie à numéros établie à Montréal et présidée par Massimo Morena. Sam Habitation travaillait sur ces acquisitions depuis un an et demi.

Affaires

La fibre optique en milieu rural

SAINT-PAULIN — Les citoyens des secteurs ruraux de huit localités du centre de la MRC de Maskinongé pourront bientôt avoir accès à internet haute vitesse grâce à l’élargissement du réseau de fibre optique de la compagnie Sogetel.

Le déploiement de la fibre optique est presque complété dans cette partie de la MRC par cette entreprise de télécommunications, un projet de 2,4 millions de dollars financé par Sogetel. L’entreprise de Nicolet couvrait déjà les zones urbaines de Saint-Alexis-des-Monts, de Saint-Paulin, de Saint-Élie-de-Caxton, de Charette, de Sainte-Angèle-de-Prémont, de Saint-Édouard-de-Maskinongé, de Saint-Barnabé et de Saint-Sévère. Avec ce projet, toutes les zones à découvert ont accès au service de la fibre optique.

Affaires

La solution clé en main de Marc-André Ferron

Trois-Rivières — Rendre les gestionnaires de tous les niveaux hiérarchiques aptes à comprendre et à maîtriser leurs rôles et responsabilités en matière de santé et sécurité au travail (SST) et de prévention des accidents au travail: voilà ce que vise l’approche pragmatique de l’Académie de gestion de la santé et de la sécurité au travail qui vient d’ouvrir ses portes au 6570, rue Amyot, à Trois-Rivières.

Selon son fondateur, Marc-André Ferron, il s’agit du premier centre de formation au Québec qui offre une gamme de formations clé en main pour les gestionnaires de la SST, en privilégiant une approche simple, concrète et axée sur la réalité terrain des entreprises. Bref, des formations offertes sur mesure aux dirigeants, cadres et superviseurs qui sont responsables de gérer la santé et sécurité dans leur milieu de travail.

Affaires

Combo commercial à Trois-Rivières

Trois-Rivières — Trois boutiques unissent leurs forces et leurs produits dans un concept commercial innovateur à Trois-Rivières.

La brocante Victor et Chez Méo, deux entreprises de Saint-Élie-de-Caxton, ouvrent une nouvelle place d’affaires au centre-ville trifluvien en compagnie de Royale Musique. Le commerce offrira de la brocante, une friperie et des disques en format vinyle.

Actualités

Mission accomplie à Mulhouse

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières et plusieurs de ses organisations bénéficieront à long terme de la mission économique menée récemment par une délégation trifluvienne à Mulhouse, en France. C’est du moins l’avis du maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, qui est revenu sur cette expérience d’une semaine tenue à la mi-novembre, et pour laquelle un rapport complet sera bientôt produit.

L’initiative avait été prise par Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières, et une dizaine de représentants de différents organismes, en plus du maire et du conseiller municipal Denis Roy, ont pris part à ce voyage. La délégation participait notamment au Salon des industries du futur 4.0 dans cette ville de l’Alsace, où de nombreuses rencontres ont été faites, desquelles pourraient découler plusieurs échanges et partenariats.

Actualités

Villemure veut une société de développement commercial

Shawinigan — Le président du Regroupement des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan réserve son lundi pour convoquer les commerçants à une importante rencontre qui dictera l’avenir du mouvement. En effet, six mois après son arrivée, Claude Villemure comprend mieux l’essoufflement de ses prédécesseurs et dans son esprit, il faut donner à cette association les moyens de ses ambitions.

Cet objectif passera inévitablement par une plus grande mobilisation de la communauté d’affaires, qui pourrait se traduire par la création d’une société de développement commercial. Cet organisme permettrait d’obtenir un financement fiable et récurrent de tous les commerçants du périmètre visé, de sorte qu’une ressource pourrait être embauchée à temps partiel. Une meilleure collaboration avec l’hôtel de ville de Shawinigan est également souhaitée.

Actualités

Taux de chômage à 5,4 %

Trois-Rivières — L’économie canadienne a enregistré en novembre sa plus grande perte d’emplois mensuelle depuis la crise financière, ce qui a également fait grimper le taux de chômage, a indiqué vendredi Statistique Canada. Et cette hausse n’a pas épargné la région alors que la Mauricie a vu son résultat mensuel grimper de 1,5 %, pour atteindre 6,8 % tandis qu’à Trois-Rivières, le niveau est de 5,4 %, à la suite d’un faible bond de 0,2 point. Statistique Canada a annoncé vendredi que l’économie avait perdu 71 200 emplois le mois dernier et que le taux de chômage avait augmenté de quatre dixièmes de point de pourcentage pour atteindre 5,9 pour cent, son niveau le plus élevé depuis août 2018, alors qu’il s’était élevé à 6,0 pour cent.

L’emploi régional se chiffrait à 117 500 en novembre 2019, en baisse de -0,9 % comparativement au mois d’octobre 2019. Cela représente une diminution de 1100 postes de travail.

Actualités

Fonds Écoleader: 18,5 M$ pour aider les entreprises

Louiseville — Alors que les attentes des consommateurs et des grands acheteurs pointent de plus en plus vers le développement durable, les entreprises ont intérêt à prendre ce virage qui représente de surcroît un levier pour attirer de jeunes talents. D’où l’importance du Fonds Écoleader qui vient d’être lancé en région par GROUPÉ Mauricie + Rive Sud, organisme hébergeur de l’agente du Fonds, Marianne Mathis.

Celle-ci souhaite rejoindre en région 1580 entreprises d’ici mars 2023 pour les orienter vers des experts et des programmes de financement en lien avec l’intégration de pratiques écoresponsables et l’adoption de technologies propres.

Actualités

La Tuque veut plus d’efficacité

La Tuque — La Ville de La Tuque a fait l’acquisition du premier exemplaire de la gratte à neige Denti, développée et fabriquée à La Tuque, par l’entreprise Innova-Tech. Un achat qui, espère-t-on, permettra à la Municipalité d’améliorer son efficacité dans ses opérations de déneigement.

L’équipe des Travaux publics a d’ailleurs participé au développement de cette gratte l’hiver dernier avec les fondateurs d’Innova-Tech.

Actualités

La MRC de Mékinac déploie une stratégie

Saint-Tite — Dans le but d’optimiser les services offerts aux entreprises et aux organismes de la région, la MRC de Mékinac a procédé jeudi à l’annonce d’un nouveau partenariat avec Desjardins et le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), ce qui permet l’embauche d’une ressource de coordination à l’accueil et à l’intégration de nouveaux arrivants, Stéphanie Fortin.

«C’est une première en Mauricie», a fièrement lancé le préfet Bernard Thompson, pour qui le code de vie d’Hérouxville ne fait plus partie du décor.

Actualités

Investissement de 300 000 $: le Panetier ouvre une deuxième succursale

Trois-Rivières — Le Panetier prend de l’expansion. La boulangerie du centre-ville de Trois-Rivières ouvre une succursale sur le boulevard des Récollets avec l’objectif de rejoindre une nouvelle clientèle et d’atteindre un chiffre d’affaires de 600 000 $ dès la première année d’exploitation.

Fondée en 1994, la boulangerie s’est bâti une solide clientèle depuis toutes ces années à cuisiner du pain, des biscuits et autres viennoiseries. Pour Charles Vallée, le temps était venu d’ouvrir une deuxième boutique où travailleront 15 personnes.

Actualités

La cellule de mentorat renaît à Shawinigan

Shawinigan — Plombée après la fin des activités du Centre local de développement de Shawinigan, la cellule de mentorat reprend du tonus à la suite de l’embauche de Karine Genest comme coordonnatrice de la communauté entrepreneuriale. Son lancement officiel a été effectué mercredi après-midi, au Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins.

Johanne Caron, aujourd’hui directrice régionale d’Industrie des systèmes électroniques du Québec, assumait la responsabilité du mentorat au Service de développement économique de la Ville jusqu’à son départ, à l’été 2016. Par la suite, Marie-Josée Suzor a intégré ce mandat dans le cadre de son travail de commissaire industrielle.

Affaires

Constant Awashish devant la CCIHSM: «Il faut travailler ensemble»

La Tuque — Le Grand Chef de la Nation Atikamekw, Constant Awashish, s’est adressé aux membres de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice (CCIHSM) lors d’un dîner-conférence, mercredi. Il a été question, entre autres, de rattrapage socioéconomique, du projet de bioraffinerie et du projet de traité de la Nation Atikamekw.

«Je pense que le message c’est la cohésion, la collaboration et la communication. C’est d’aller chercher les vrais faits et de toujours se préoccuper du développement économique de la région. Pour ça, il faut travailler ensemble et c’est ça le gros message que j’avais à livrer aujourd’hui (mercredi)», a indiqué le grand chef Constant Awashish.

Actualités

Nathalie Rochefort devient directrice générale

Nicolet — La Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec a maintenant une nouvelle directrice générale, soit Nathalie Rochefort, qui représentait le Parti libéral du Canada lors de la dernière élection fédérale dans la circonscription de Bécancour-Nicolet-Saurel.

L’ancienne députée libérale provinciale de Mercier entrera en poste le 9 décembre prochain. Résidente du Bas Saint-Francois depuis juillet 2018, elle consacre son énergie et ses projets pour l’amélioration de la qualité de vie de tous et faire rayonner sa communauté.

Actualités

Prêt au décollage pour l’aérogare: appui de la population et bruit acceptable

Trois-Rivières — Avec le projet d’une nouvelle aérogare de 12 millions de dollars pour remplacer la construction actuelle qui date de 1963, la Ville et Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières peuvent compter sur l’appui de la population et des études d’impacts sonores rassurantes pour aller de l’avant.

À la lumière d’un sondage mené par la firme ST Marketing au cours de l’automne, une grande majorité des quelque 700 répondants trouvent avantageux qu’une ville comme Trois-Rivières ait un aéroport (87 %) et se disent en faveur de son développement s’il permet le déplacement de travailleurs (88,4 %).

Actualités

Accès des femmes au marché de l’emploi: encore du chemin à faire

Trois-Rivières — Malgré l’évolution de la société et les gains réalisés par les femmes au cours des dernières décennies, le chemin menant à l’accès et au maintien à l’emploi demeure ardu pour une bonne partie d’entre elles.

C’est le constat établi par une étude lancée en septembre 2018 et portant sur les obstacles à la participation des femmes à l’emploi. La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie a dévoilé, mercredi, les grandes lignes de cet état de la situation qui s’inscrit dans le cadre du projet «L’accès des femmes à l’emploi en Mauricie, une priorité». Et si des obstacles perdurent, il y a aussi des pistes de solutions pour améliorer cet accès au marché de l’emploi.

Actualités

Le gouvernement doit intervenir, plaide le Bloc

Louiseville — Le Bloc québécois demande au gouvernement Trudeau d’intervenir afin de dénouer l’impasse dans laquelle l’organisme Maskicom se trouve dans son projet de déployer la fibre optique sur son territoire.

Il y a un peu plus d’une semaine, les dirigeants de Maskicom dénonçaient ce qu’ils qualifient d’obstruction manifestée par Bell Canada pour l’émission de permis nécessaires à la location d’espaces physiques sur les poteaux d’Hydro-Québec. Maskicom a besoin de ces autorisations pour installer le câblage de son réseau.

Affaires

Hélie’N Sport ferme ses portes

TROIS-RIVIÈRES — En affaires depuis plus de 40 ans, le commerce Hélie’N Sport fermera définitivement ses portes le 13 décembre prochain. Les six employés de l’entreprise ont appris la nouvelle lundi matin. Le manque de rentabilité de l’entreprise est à la source de cette difficile décision, a indiqué la direction du commerce.

Véritable institution dans le domaine de pièces et d’accessoires automobile dans la région, Hélie’N Sport avait été racheté en 2017 par l’actuel propriétaire, qui indique ne pas avoir été en mesure d’assurer sa pleine rentabilité depuis cette transaction, qui a fait de lui le troisième propriétaire de l’entreprise depuis sa fondation en 1978.

Zone Affaires

Les Fabrications Métal-Idées: une histoire soudée au Cirque du Soleil

Trois-Rivières — Si le Cirque du Soleil est associé étroitement à la jeune histoire de l’Amphithéâtre Cogeco à Trois-Rivières, on peut dire que l’histoire de Luc Larivière est associée de longue date au Cirque du Soleil. D’ailleurs, aujourd’hui, la moitié du chiffre d’affaires de son entreprise Les Fabrications Métal-Idées, du secteur Cap-de-la-Madeleine, provient de contrats réalisés pour cette multinationale du divertissement.

Car, avant son aventure entrepreneuriale et par un concours de circonstances, le soudeur, qui a grandi à Saint-Louis-de-France, avait d’ailleurs été appelé à travailler pour le Cirque du Soleil en assistance technique. Pendant une décennie, il aura oeuvré au sein de cette prestigieuse organisation, multipliant les voyages à travers le monde pour accompagner les différents spectacles.

Affaires

Projet de bioraffinerie: le CNA réagit

LA TUQUE — Depuis la semaine dernière, le Conseil de la Nation Atikamekw (CNA) a observé les récents débats sur le projet Bioénergie La Tuque (BELT) avec une certaine stupéfaction. Le CNA est sorti de son silence et a réagi pour soutenir le projet dans lequel il est impliqué.

Le CNA martèle qu’en alliant le développement de La Tuque avec la construction d’une nouvelle usine et la valorisation de la recherche et développement en technologies vertes, le projet BELT a «le potentiel de donner un nouvel élan à l’économie régionale avec la mise sur le marché d’un biocarburant».

Affaires

«Une expérience tout à fait incroyable» pour Charline Hébert

LA TUQUE — L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) au Québec a réuni récemment la plus grande délégation économique de son histoire pour participer à la 3e Grande rencontre des jeunes entrepreneurs du monde francophone (GREF). Ce sont au total 200 jeunes entrepreneurs provenant de 22 pays francophones qui se sont rendus à Strasbourg, Mulhouse et Nancy dans le but de favoriser l’expansion de leurs entreprises en Francophonie. Quatre participants de la Mauricie ont eu l’occasion de vivre l’expérience.

Au total, c’est une soixantaine d’entrepreneurs issus de chacune des régions du Québec qui ont pris part à cet évènement organisé par la section française de l’OFQJ, dont deux de Trois-Rivières et deux de La Tuque.

Consommation

Carte de crédit: bouée ou boulet?

CHRONIQUE / Certains utilisent leur carte de crédit avec beaucoup d’entrain sans trop en connaître les conséquences, d’autres en font un usage guidé par la prudence et paient rigoureusement le solde complet, s’évitant ainsi les frais de crédit élevés qu’elle comporte. On peut ajouter à ce portrait les consommateurs pour qui la carte de crédit est un outil essentiel pour boucler les fins de mois difficiles.

Alors: outils de paiement pratique et avantageux pour peu que l’on efface mensuellement l’ardoise ou le sable mouvant de l’endettement ? De la perspective de la Loi sur la protection du consommateur (LPC), on peut dégager deux dimensions: un moyen de paiement qui peut être très utile, mais également un outil dont il faut connaître la dynamique et les effets.