Le Nouvelliste
Selon un employé, la situation était en train de s’améliorer au Zoo de Saint-Édouard.
Selon un employé, la situation était en train de s’améliorer au Zoo de Saint-Édouard.

Zoo de Saint-Édouard: «J’ai vu un homme qui aimait les animaux»

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
«Ils ont fait du sensationnalisme, et ils ont stressé les animaux. […] Normand Trahan a ses torts pour certaines choses, mais pas comme c’est décrit dans les médias. Il y a des limites. Il y a peut-être un problème d’hygiène et de salubrité, mais pas de la cruauté animale au sens propre…».