Environ 2000 personnes ont visité le Salon voyages célébrations 40 ans organisé par Voyages Arc-en-ciel, dimanche, à Trois-Rivières.

Voyages Arc-en-ciel voit grand pour ses 40 ans

Trois-Rivières — Alors que la neige qui continue à s’accumuler fait rager de nombreux Québécois, elle s’avère bienfaitrice pour Voyages Arc-en-ciel. L’entreprise trifluvienne a vendu un nombre record de voyages à ceux qui désirent échapper à la rudesse de cet hiver et comptait profiter de son Salon voyages célébrations 40 ans pour offrir une échappatoire à d’autres Mauriciens et Mauriciennes, dimanche.

En dépit du mauvais temps prévu pour la journée, une longue file de visiteurs attendait le début de l’événement, dimanche matin, au Centre d’événements et de congrès interactifs de Trois-Rivières. Ils ont été 2000 à franchir les portes du Salon, soit deux fois plus que lors des éditions précédentes. Il faut dire que Voyages Arc-en-ciel promettait de leur en mettre plein la vue pour cette édition célébrant les 40 ans d’existence de l’entreprise.

«C’est le plus gros salon de voyages jamais organisé à Trois-Rivières, souligne Justin Bordeleau, vice-président de Voyages Arc-en-ciel. D’habitude, on a la moitié moins d’exposants.»

En plus de la salle dans laquelle on retrouvait les kiosques des exposants, trois salles étaient ouvertes au public, afin de présenter les différentes destinations offertes par Voyages Arc-en-ciel, regroupées en trois catégories: destinations soleil et croisières, Amérique du Nord et les longs courriers, soit les voyages en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Plusieurs tirages étaient également organisés par les exposants présents, ainsi qu’un grand tirage d’une valeur de 4000 $, soit un voyage en formule tout inclus pour deux personnes à Riviera Maya, au Mexique.

«C’est une façon pour nous de remercier notre clientèle qui voyage avec nous depuis 40 ans», explique M. Bordeleau.

Devant le succès du salon de dimanche, le vice-président de Voyages Arc-en-ciel se dit par ailleurs encouragé à donner une ampleur similaire aux prochaines éditions.

Les ventes décollent

Justin Bordeleau reconnaît par ailleurs que l’hiver rigoureux que l’on connaît cette année a mis le vent dans les voiles de l’entreprise, qui enregistre jusqu’à présent une saison record. «On est en avance d’au moins 10 % comparativement à nos ventes de l’an dernier», remarque-t-il.

Ce succès prouve une fois de plus, selon lui, que les agences de voyages qui offrent des services en personne sont loin d’avoir été déclassées par celles qui se concentrent uniquement sur Internet. «Il y a plusieurs années, les gens me disaient que le web allait rendre dépassées les agences de voyages, mais ce n’est manifestement pas le cas. Souvent, les gens font leurs recherches sur Internet et viennent nous voir ensuite, pour être sûrs d’avoir ce qui répond à leurs besoins», indique M. Bordeleau.

Ce dernier indique que l’entreprise est d’ailleurs en croissance, ayant agrandi son siège social et embauché six nouveaux employés à temps plein il y a un peu plus d’un an. L’agence, qui fait voyager 25 000 personnes par année, emploie désormais 30 agents dans ses quatre succursales en Mauricie.