Vol de cuivre à La Tuque: il récidive en Ontario et plaide finalement coupable

Un des individus qui avait été pris en flagrant délit de vol de cuivre aux abords de la voie ferrée à La Tuque en juillet 2016, a plaidé coupable au palais de justice de La Tuque. Alors qu'il était soumis à des conditions strictes, Cristea Cristea avait récidivé au début de l'année, en Ontario cette fois, et il s'était fait prendre. Il reviendra devant le tribunal en mai pour la suite des procédures.
L'individu d'une cinquantaine d'années a reconnu sa culpabilité concernant le vol de cuivre d'une valeur approximative de 20 000 $ à l'égard du Canadien National. Cristea Cristea a aussi avoué avoir commis un méfait en endommageant un terrain privé et des arbres.
L'individu de Blainville devrait régler l'ensemble de ses dossiers en mai prochain, incluant ceux de Toronto où il a aussi été accusé notamment d'avoir volé des plaques de cuivre au Canadien National pour une valeur avoisinant les 40 000 $.
Cristea Cristea a été remis en liberté sous plusieurs conditions. Il s'est engagé, entre autres, à garder la paix et à avoir une bonne conduite. Il a aussi déposé son passeport et il s'est engagé à ne présenter aucune demande de passeport. Il lui sera interdit de se trouver dans le district judiciaire de Saint-Maurice, sauf pour la cour ou la rencontre d'un avocat. Il ne pourra pas se trouver dans un rayon de 500 mètres d'une propriété du CN. Il ne pourra pas non plus consommer d'alcool.
Son fils Nicu Eduard Cristea, qui était impliqué dans le vol en Haute-Mauricie, devrait aussi disposer de ses dossiers à la même date.