Marie-Anne Lacombe-Doucet, il y a deux ans alors qu’elle accordait une entrevue au <em>Nouvelliste</em> pour ses 107 ans.
Marie-Anne Lacombe-Doucet, il y a deux ans alors qu’elle accordait une entrevue au <em>Nouvelliste</em> pour ses 107 ans.

Vivre sa vie d’une pandémie à l’autre à 109 ans [ARTICLE AUDIO] 

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Marie-Anne Lacombe-Doucet peut se vanter d’avoir survécu à deux pandémies. La grippe espagnole de 1918 à 1920 n’aura pas eu raison d’elle, pas plus que la pandémie de COVID-19. Le 10 mars, la doyenne de la ville de Louiseville a en effet célébré ses 109 ans, bien à l’abri du virus.