Vingt nouveaux terrains résidentiels disponibles

SAINTE-GENEVIÈVE DE-BATISCAN — Le maire de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Christian Gendron, a bon espoir de construire une toute nouvelle rue, d’ici 2020, en arrière de la rue Renaud, où une vingtaine de terrains résidentiels seront à vendre.

La municipalité caressait ce projet depuis un bon moment dans un autre secteur, mais un rapport géotechnique du ministère des Transports reçu en décembre dernier avait fait tomber les espoirs. Quatre secteurs avaient été soumis à l’attention du ministère afin d’obtenir une analyse des risques de glissements de terrain. Il en est ressorti que le secteur de la rue Nelson est entièrement exposé aux risques de glissements de terrain. La majeure partie du secteur des Brumes qui avait été identifié pour ce développement résidentiel est exposée au danger d’être heurtée par des débris en cas de glissement de terrain et le secteur de la rue de la Pointe Trudel est également à risque.

Le maire Gendron indique que la municipalité dispose fort heureusement d’un autre secteur en zone verte à l’arrière de la rue Renaud. La demande a été faite à la Commission de protection du territoire agricole pour le convertir en zone blanche. «On a reçu un avis préliminaire», indique le maire, selon lequel la CPTAQ serait favorable au projet si personne ne s’y oppose. «On est bien heureux de ça», dit-il.»

«Il contient entre 20 et 22 terrains», précise-t-il.

Devant cette perspective de voir sa population croître dans un avenir rapproché, le maire s’est dit heureux également d’apprendre que la construction du Garage Marchand s’amorcera en avril ou mai. Les citoyens n’ont en effet plus de station d’essence depuis le mois d’avril 2018 à la suite d’un incendie. Ce service est non seulement indispensable pour la population, mais également pour les touristes qui fréquentent le Camping de la Péninsule.