Sur la photo, on reconnaît Doris Bilodeau, Ginette Champagne et Claude McManus, bénévoles pour la clinique d'impôts sans rendez-vous organisée par le CAB Trait d'union.
Sur la photo, on reconnaît Doris Bilodeau, Ginette Champagne et Claude McManus, bénévoles pour la clinique d'impôts sans rendez-vous organisée par le CAB Trait d'union.

Vie régionale: Shawinigan

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste

Clinique d'impôts sans rendez-vous à Shawinigan

Du 2 mars au 9 avril, le Centre d’action bénévole Trait d’union de Shawinigan offrira une clinique d’impôts sans rendez-vous pour les personnes à faible revenu. Au cours de cette période, 14 bénévoles rempliront plus de 1500 rapports d’impôt. Les personnes ayant un revenu personnel de moins de 25 000$ (ou de moins de 30 000$ pour un couple) peuvent bénéficier de ce service, en se rendant au CAB situé au 4393, boulevard des Hêtres. Des frais de 5 $ sont exigés.

Concept Numérique en Europe

L’entreprise Concept Numérique, spécialisée dans la conception de tablettes résistantes pour les conditions de travail extrêmes, vient d’annoncer une entente avec le distributeur français Pear Consulting. Ce nouveau partenariat lui permettra de mieux desservir les marchés de l’Alsace (France) et de la Suisse. Concept Numérique est hébergée au DigiHub.

Comité de pilotage

Le conseil municipal vient de dévoiler l’identité des personnes qui composent le comité de pilotage du budget participatif 2020. Ce comité accueille les projets et s’assurent qu’ils respectent les critères d’admissibilité. Ainsi, les citoyens sont représentés par Diane Bergeron, Alexandre Audet et Gaston Bouffard (secteurs urbains) et Jessica Lachance (secteur périurbain). Les conseillers Nancy Déziel (de la Rivière), Jacinthe Campagna (de la Cité), Josette Allard-Gignac (Almaville) et Claude Grenier (des Montagnes) représentent le conseil municipal. Chez les employés municipaux, on retrouve Karine Beaulé-Prince (communications), Luc Mélançon (travaux publics), Odile Tessier (loisirs), Mélissa Bouchard (aménagement du territoire) et Philippe Lemieux-Plante (ingénierie).

Gare du CP

La Ville de Shawinigan souhaite profiter d’un nouveau programme en patrimoine immobilier du ministère de la Culture et des Communications pour solliciter une aide financière pour la restauration de l’ancienne gare du Canadien Pacifique, sur l’avenue de la Station. L’administration municipale ne sait pas encore précisément ce qu’elle compte faire de cet immeuble, convient François St-Onge, directeur du Service des communications et des relations avec les citoyens. La Ville en avait fait officiellement l’acquisition en 2017, cinq ans après l’adoption d’une résolution confirmant son achat. Depuis ce temps, ce dossier n’a pas beaucoup bougé. Le conseil municipal avait inscrit tout près de deux millions $ pour la réfection de cette gare dans son programme triennal d’immobilisation 2017-2018-2019, mais cet investissement a été repoussé. Dans le dernier PTI adopté en décembre, le conseil municipal n’a prévu qu’un montant de 189 630 $ pour ce projet... en 2022. Par contre, le Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier offre une nouvelle opportunité. Les élus ont dû s’exécuter rapidement, puisque la date limite pour déposer une aide financière triennale était fixée au 31 janvier 2020. La résolution a donc été adoptée en séance extraordinaire, le 27 janvier. Elle sollicite notamment une aide financière de 500 000 $ par année au MCC en 2021 et 2022 pour la restauration de la gare et d’un autre bâtiment, qui n’a pas encore été choisi. La Ville s’engage à la même hauteur si elle obtient une réponse positive.