Les travaux reprendront dans quelques jours sur le viaduc du boulevard Thibeau.

Viaduc du boulevard Thibeau: patience pour encore quatre mois

Trois-Rivières — Les automobilistes empruntant le viaduc du boulevard Thibeau devront une nouvelle fois redoubler de patience cet été, alors que le chantier de réfection de cet important viaduc reprendra dès la fin du mois de mai, et ce, pour environ quatre mois.

On se souviendra que ce chantier de réfection avait entraîné la fermeture d’une voie dans chaque direction durant toute la période estivale l’an dernier, de même qu’une partie de l’automne. Le chantier, qui devait au départ se terminer en 2018, devra toutefois s’étirer sur une période de 18 semaines en 2019, indique Émilie Lord, porte-parole du ministère des Transports.

«Au départ, ce n’était pas ce qui était prévu, mais lorsqu’on commence des travaux, on découvre parfois des surprises qui occasionnent des retards. C’est ce qui s’est produit ici», constate Mme Lord.

Les entraves seront ainsi sensiblement les mêmes que l’été dernier, soit la fermeture d’une voie sur deux dans chaque direction sur le viaduc, en plus de la fermeture de la bretelle d’accès à l’autoroute 40 en direction est, bretelle située directement sur le viaduc. Il y aura également fermeture de l’accès à la rue Radnor par le boulevard Thibeau, de même qu’une fermeture ponctuelle de nuit d’une voie sur deux de l’autoroute 40 à la hauteur du viaduc.

Précisément, le ministère devra procéder à la réfection de différents éléments du viaduc, dont des dalles et des murets, explique Émilie Lord.

Encore cette année, le ministère prévoit la présence de signaleurs aux heures de pointe afin d’assurer une bonne gestion de la circulation. Il n’est pas impossible non plus que cette présence s’étire au-delà des heures de pointe si la situation devait le nécessiter. «On va s’adapter au rythme d’avancement du chantier et aux réalités qui se vivront sur le terrain», mentionne la porte-parole.

Des panneaux à messages variables sont disposés de part et d’autre de la structure, afin d’aviser les usagers de la route de la reprise prochaine des travaux. On recommande par ailleurs aux usagers de ce tronçon d’utiliser les parcours alternatifs, soit par la sortie des Estacades ou la sortie des Prairies.

Le ministère a d’ailleurs souligné la bonne collaboration des citoyens lors de l’exécution des travaux l’an dernier, ce qui a permis une circulation fluide sur la structure durant la période des travaux.

Rappelons que pas moins de 37 000 automobilistes empruntent ce viaduc chaque jour, ce qui en fait l’un des tronçons les plus achalandés de la région. À titre comparatif, le pont Laviolette en reçoit 39 000 quotidiennement.