Aux extrémités du chèque, on retrouve le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, et le président du Regroupement des bingos de Trois-Rivières, Michel Veillette, avec, au centre, le président du Fonds d’aide des bingos, Normand St-Louis, entourés des représentants d’associations bénéficiaires des subventions.

Véritable gros lot pour 42 groupes

TROIS-RIVIÈRES — Pour 42 associations reconnues par la Ville de Trois-Rivières, c’était jour de gros lot, mardi, alors que le Fonds d’aide des bingos de Trois-Rivières a procédé à sa distribution printanière de l’ordre de 165 000 dollars.

«Pour réaliser des projets, le nerf de la guerre, c’est d’avoir des sous», a indiqué le maire Yves Lévesque lors de la remise des subventions.

Et le premier magistrat n’a pas manqué de souligner que l’aide octroyée aux organismes trifluviens depuis sa création en 1997 avait atteint le montant de 4 990 343 dollars. Tout comme il a rappelé que la Ville avait contribué pour 90 000 dollars au Fonds d’aide des bingos en 2018.

Ce coup de pouce financier est remis deux fois par année. Le président Fonds d’aide des bingos de Trois-Rivières, Normand St-Louis, a invité les organismes accrédités à soumettre déjà leurs projets pour la prochaine distribution qui aura lieu à l’automne 2018.

Les formulaires d’inscription sont disponibles dans les différents bureaux de la Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire ou encore par le site Internet de la Ville au v3r.net. Les organismes ont jusqu’au 15 octobre prochain pour soumettre leur projet.

Les sommes versées peuvent tantôt servir à l’achat d’équipements pour l’Âge d’or St-Jean-de-Brébeuf, tantôt à changer l’entrée électrique à l’Agence immobilière sociale, ou encore, à financer une sortie récréative pour les membres de l’Association des personnes aphasiques de la Mauricie.