Rémi-Pierre Paquin en compagnie de l’animatrice Sophie Bernier.

Véritable élan de générosité

Trois-Rivières — Avec le mois de décembre qui est officiellement arrivé et la période des Fêtes qui cogne à nos portes, se tenait le 59e téléthon du Noël du Pauvre. Dans un véritable élan de générosité, la population a multiplié les dons qui permettront de venir en aide aux personnes en difficulté de la région Mauricie-Centre-du-Québec pour Noël. Encore une fois cette année, des dizaines d’artistes ont profité de l’occasion pour fouler les planches de la salle J.-Antonio-Thompson.

Au moment de mettre sous presse, le chiffrier indiquait une récolte de 475 270 $. Ce montant permettra à plus de 4600 personnes et familles de bénéficier d’un peu de bonheur, de réconfort et de répit à l’approche de Noël. 

Andréanne A. Mallette, qui a interprété les chansons Fou et Ici et ailleurs, affirmait être très sensible à la cause du Noël du Pauvre.

«Je trouve ça très agréable de pouvoir rendre mon métier utile. Si cela peut faire en sorte que les gens donnent des sous pour les personnes dans le besoin, je serai très contente», disait-elle.

Une des artistes de la soirée était Cindy Bédard.

Rencontré quelques instants avant qu’il monte sur scène, Patrick Norman se disait très heureux de faire partie de cet événement qui permet à plusieurs centaines d’individus de vivre Noël dans la dignité. 

«Un événement comme celui-ci nous donne la chance de redonner au public. Nous sommes chanceux d’avoir un métier que nous aimons et d’avoir un heureux retour de ça, mais ce n’est pas comme ça pour tout le monde. C’est donc la chance de venir partager notre bonheur et essayer d’alléger le fardeau de ces gens-là». 

Pour sa part, le chanteur Robby Johnson, qui a été confronté à la pauvreté dans son enfance, peut très bien comprendre le sentiment qui habite les gens plus démunis pendant cette période-ci de l’année. 

«C’est facile pour moi d’expliquer aux gens qu’il est important de donner et de ne pas juger, car lorsque j’étais plus jeune, mes parents se sont séparés et j’ai connu la pauvreté. Jeûner à l’école, ne pas avoir d’argent pour acheter un billet d’autobus, ne pas avoir de nourriture à la maison, ce sont toutes des choses que j’ai vécues et elles étaient hors de mon contrôle. Je trouve donc que c’est important que les familles puissent vivre un beau Noël et un petit coup de pouce peut faire en sorte qu’ils se relèvent.» 

Dès l’ouverture du téléthon à 17 h, la salle J.-Antonio-Thompson était pratiquement remplie au maximum de sa capacité.

Dès l’ouverture du téléthon à 17 h, la salle J.-Antonio-Thompson était pratiquement remplie au maximum de sa capacité. La programmation qui réunissait des artistes tels que Cindy Bédard, Nathalie Lord, Jonas, Jonathan Roy, Stéphanie St-Jean, Jérôme Charlebois, Fabiola Toupin, Manon Brunet, Les Cuillères à carreaux et Elvis Lajoie y était assurément pour quelque chose.

«Lorsque je suis venue à 16 h, les gens attendaient déjà devant la salle J.Antonio-Thompson afin d’avoir les meilleures places», mentionnait Nancy Sabourin, directrice de l’émission.


Des bénévoles étaient partout dans la région pour recueillir des dons.
Plusieurs bénévoles ont travaillé sans relâche afin d’amasser les dons par téléphone.

À la fois président du Groupe Vincent et président d’honneur de l’événement, Maxime Vincent, soulignait que c’est le désir de redonner aux gens de la Mauricie qui l’a incité à s’impliquer cette année.

«Pour chaque dollar versé au Noël du Pauvre, 0,92 $ vont directement à la cause. C’est donc très motivant pour les bénévoles, l’organisation et moi-même de fournir des efforts, car elles sont remises à 92 % ce qui est excellent. Je me suis vraiment amusé là-dedans.» 

Afin d’assurer un lien entre les prestations et solliciter la générosité du public, le comédien Rémi-Pierre Paquin et les animateurs Marie-Soleil Michon et Philippe Fehmiu se sont joints à Sophie Bernier, qui en était à sa deuxième année à la barre du téléthon.

Plusieurs établissements scolaires de la région ont également participé à faire du 59e téléthon, un véritable succès. Que ce soit par des dons, des performances musicales ou des activités en amont, le Collège Marie-de-L’Incarnation, l’école secondaire des Pionniers, le Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, l’école Val-Marie, le Séminaire Sainte-Marie de Shawinigan et l’école la Découverte de Saint-Léonard-d’Aston ont notamment contribué à l’événement.

Ce sont 2000 bénévoles qui ont permis de desservir une quarantaine de secteurs différents.

Il est toujours possible d’effectuer un don au www.lenoeldupauvre.com.