Un feu allumé dans une poubelle a lourdement endommagé la cabane de la patinoire de la Place Canadel à Louiseville.

Vandalisme à Louiseville

Louiseville — Des installations de la Ville de Louiseville ont été endommagées par des gestes de vandalisme ces derniers mois. Mercredi après-midi, un incendie qui est de toute vraisemblance criminelle a été allumé dans la cabane de la Place Canadel.

Le feu a été allumé dans une poubelle de cette cabane utilisée durant l’hiver par les usagers de la patinoire de la Place Canadel. Les caméras de surveillance ont, selon le maire de Louiseville Yvon Deshaies, capté des images de jeunes qui quittaient l’endroit, peu avant que les pompiers n’interviennent pour éteindre l’incendie.

«Ce sont des gens qui sont entrés et qui auraient mis le feu», soutient le maire de la localité.

Les dégâts sont importants à l’intérieur de la cabane.

Heureusement, l’incendie n’a pas atteint la structure de la Place Canadel. Si les flammes touchaient le préau, les conséquences auraient été bien pires.

Constatant que l’incendie avait sans doute été allumé volontairement, le service de sécurité incendie de Louiseville aurait communiqué avec la Sûreté du Québec. Des policiers mènent d’ailleurs une enquête pour découvrir le ou les responsables de ces gestes de vandalisme.

D’autres épisodes de vandalisme se sont produits plus tôt cet hiver dans la cabane de la patinoire du stade de baseball. En raison de ces cas de vandalisme, la Ville envisage de retirer définitivement ces installations. Une décision devrait être prise avant la prochaine saison froide.

«Ça fait quelques fois que nous avons des problèmes de vandalisme comme ça. Si les gens brisent tout, c’est sûr que c’est toujours les bons qui payent», affirme le maire. «On n’est pas encore rendu à enlever ces installations. Mais on vient tanné.»