Valérie Renaud-Martin

Valérie Renaud-Martin sollicitée par les libéraux

Trois-Rivières — À peine sa réflexion terminée quant à une possible candidature à la mairie de Trois-Rivières, la conseillère municipale du district des Carrefours, Valérie Renaud-Martin, confirme avoir été approchée par certaines personnes de l’entourage des libéraux fédéraux pour sonder son intérêt à une candidature au fédéral.

Mme Renaud-Martin dit toutefois être loin d’une réflexion à l’heure actuelle. «Il y a des gens avec qui j’ai eu des discussions concernant le niveau fédéral. Dans un contexte où les élections fédérales s’en viennent, ils souhaitaient savoir si j’avais des aspirations pour ce niveau», indique la conseillère municipale.

«Je ne peux même pas dire que je suis en réflexion en ce moment. J’en suis à prendre de l’information, tout simplement. On est loin d’une assemblée d’investiture», indique-t-elle en riant.

Il faut rappeler que l’ancienne attachée politique de la ministre et députée provinciale de Laviolette Julie Boulet, Amina Chaffaï, avait déjà fait savoir publiquement qu’elle songeait sérieusement à se porter candidate pour les libéraux dans Trois-Rivières aux prochaines élections fédérales. Si les deux femmes devaient porter les mêmes aspirations, elles devraient se soumettre à une assemblée d’investiture pour déterminer la candidate pour Trois-Rivières.

La conseillère municipale dit toutefois être loin de là et répète ne pas avoir amorcé de réflexion sérieuse pour le moment.

On se souviendra que Valérie Renaud-Martin, âgée de 37 ans, a annoncé la semaine dernière qu’après mûre réflexion, elle ne se lancerait pas dans la course pour l’élection partielle à la mairie de Trois-Rivières. L’an dernier, le maire Yves Lévesque avait identifié la jeune conseillère comme sa potentielle «dauphine».