Le projet d’usine de culture de cannabis médical à Notre-Dame-du-Mont-Carmel est mort et enterré.
Le projet d’usine de culture de cannabis médical à Notre-Dame-du-Mont-Carmel est mort et enterré.

Usine de cannabis à Notre-Dame-du-Mont-Carmel: le projet est abandonné

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL — Il n’y aura finalement pas d’usine de microculture de cannabis médical à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Selon le maire de la municipalité, le promoteur a récemment renoncé à son projet.

La raison précise de l’abandon du projet n’est pas connue du maire, mais celui-ci croit que la complexité des démarches pour obtenir les permis nécessaires pour opérer ce type d’entreprise a eu raison de la détermination du promoteur Joël Leboeuf.

«Ça semblait ne pas être facile pour lui d’arriver à ses fins. Mais il a quand même fait des investissements sur le terrain, de plusieurs milliers de dollars. Donc je pense qu’il était très sincère dans ses démarches», mentionne le maire Luc Dostaler.

Le terrain acheté par M. Leboeuf, situé dans le parc industriel de la municipalité, a en effet été défriché. Aucune construction n’a cependant été entamée.

Selon M. Dostaler, ce lot ne devrait cependant pas rester inutilisé bien longtemps. En effet, le promoteur lui aurait dit avoir d’autres projets en tête, lui qui est propriétaire d’autres bâtiments à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. D’autres projets ne l’impliquant pas sont également dans l’air et pourraient déboucher sur une annonce que le maire qualifie d’«intéressante», dans les semaines qui viennent.

«Il y a quelque chose qui se trame, peut-être pas avec ce promoteur, mais on essaie d’arriver à une entente gagnant-gagnant», laisse entendre le premier magistrat.