Anne-Sophie Bois

La Bourse Anne-Sophie-Bois voit le jour

«Anne-Sophie est née avec la bonté en elle. C'était une fille juste, dont l'une des grandes valeurs était le respect», décrit sa mère, Guylaine Janvier avec admiration.
La Bourse Anne-Sophie-Bois vient de voir le jour à l'Université du Québec à Trois-Rivières où son père Jean, un ancien joueur des Patriotes (hockey), agit à titre de coordonnateur au bureau du registraire.
Anne-Sophie avait de qui tenir pour son leadership, sa détermination et son ardeur au jeu. Ce sont les qualités que devra également faire valoir une athlète féminine des équipes sportives de l'UQTR.
Cette bourse, créée en partenariat avec la famille d'Anne-Sophie, sera remise annuellement et accompagnée d'un chèque de 500 $.
«Le nom et les valeurs intrinsèques d'Anne-Sophie ne seront pas oubliés. Bien souvent, dans le milieu sportif, ce sont les athlètes les plus performants qui obtiennent les premiers prix. Nous, ce qu'on veut mettre en valeur, c'est la motivation et la persévérance qu'Anne-Sophie savait démontrer», explique Jean Bois avant de préciser que la gagnante sera choisie par le comité de sélection du gala du mérite sportif de l'UQTR.