UQTR: un colloque pour les 25 ans de la chiropratique à l’UQTR

TROIS-RIVIÈRES (BT) — L’UQTR sera le théâtre du prochain Congrès international de formation continue et profitera de cette occasion pour célébrer les 25 ans de formation et de recherche de son département de chiropratique, le seul qui soit francophone au Canada et le seul du système universitaire québécois qui donne accès à la profession.

L’événement se déroulera du 27 au 29 septembre et quelque 500 congressistes sont attendus.

Il s’agit d’un colloque transdisciplinaire qui accueillera, en plus des chiropraticiens, des chercheurs et praticiens de diverses spécialisations comme l’ergothérapie, la psychologie et les sciences de l’activité physique.

«Nous allons aborder des thématiques très actuelles qui concernent l’ensemble de la communauté pédagogique et professionnelle», indique André-Marie Gonthier, professeur au département de chiropratique depuis 1993. «Le mélange des expertises dans un même événement vient enrichir les échanges et permet de lever le voile sur différents défis ou opportunités qui peuvent toucher plus d’une profession à la fois», dit-il.

Plusieurs invités renommés seront présents. La professeure Marie-Josée Drolet du département d’ergothérapie de l’UQTR fera une présentation sur l’éthique chez les professionnels de la santé. Pierre Côté, chiropraticien et épidémiologiste de renom, abordera les défis et les enjeux liés à la recherche et Johana Monthuy-Blanc, directrice du Loricorps, discutera de l’arrimage entre la santé physique et la santé mentale. Le colloque accueillera également Lise Hestbaek, chiropraticienne et chercheuse au Nordic Institute of Chiropractic and Clinical Biomecanics et professeure associée à l’University of Southern Denmark.

L’événement se terminera par un gala au cours duquel un hommage sera rendu à Jacques R. Parent qui était le recteur de l’UQTR lors de l’implantation du programme de doctorat en chiropratique à l’UQTR.