De gauche à droite: Sébastien Charles, vice-recteur à la recherche et au développement, Joëlle Gagné, directrice au développement philanthropique de la Fondation de l’UQTR, Daniel Milot, directeur général de la Fondation de l’UQTR, André St-Onge, président de la même Fondation, Luc Maurice, président et fondateur du Groupe Maurice, Mathias Duguay, directeur de la Fondation Luc Maurice Sylvie Lapierre et Marjolaine Landry, codirectrices du LIREG et professeures à l’UQTR.

UQTR: deux projets pour les aînés

TROIS-RIVIÈRES — La Fondation Luc Maurice vient de verser un soutien financier de 160 000 $ à la Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ce montant ira à deux projets visant à favoriser le mieux-être et l’épanouissement des aînés.

Pour un, le programme En route vers une vie plus heureuse permettra de soutenir les participants dans l’élaboration d’un projet personnel qui donnera du sens à leur vie tout en leur permettant de s’engager socialement afin de faire bénéficier la société de leurs compétences. La Fondation Luc Maurice verse 100 000 $ à ce projet qui sera dirigé par la professeure Sylvie Lapierre du département de psychologie et codirectrice du Laboratoire interdisciplinaire de recherche en gérontologie de l’UQTR.

L’autre partie du montant sera affectée au projet Voisin-Âge qui invite la population de Trois-Rivières à soutenir les personnes âgées vivant seules. Piloté par les Petits frères, Voisin-Âge vise à briser l’isolement des aînés.

Aucune étude scientifique n’a encore été réalisée au Canada pour évaluer les effets ainsi que les conditions favorisant l’implantation de Voisin-Âge, un programme qui existe déjà dans 10 pays.

Les 60 000 $ de la Fondation Luc Maurice permettront d’appuyer les travaux de la professeure Marjolaine Landry du département des sciences infirmières et codirectrice du LIREG.