Le CHAUR de Trois-Rivières.
Le CHAUR de Trois-Rivières.

Unité des naissances: nouvelles directives pour le parent accompagnateur

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Les restrictions de déplacements pour le parent accompagnateur  aux unités de naissances de toutes les installations du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont été assouplies. Alors qu’il lui était interdit de revenir à la chambre de son nouveau-né et de sa mère après l’avoir quittée, le parent accompagnateur a maintenant plus de liberté de mouvement.

Depuis mars dernier, les parents accompagnateurs à l’unité des naissances devaient respecter des mesures strictes de déplacement. Ils devaient accepter de ne pas revenir auprès de leur conjointe et du bébé s’ils quittaient les lieux.

Le parent accompagnateur ne pouvait donc pas se rendre à la cafétéria de l’hôpital, commander de la nourriture ou bien retourner à la maison pour s’occuper des autres enfants du couple.

Les nouvelles règles en vigueur permettent maintenant au parent accompagnateur de sortir de la chambre ou de l’établissement et de revenir auprès de sa famille. «Le parent accompagnateur peut aller à sa maison et revenir après avoir pris une douche et s’être changé de vêtements», explique Guillaume Cliche, agent d’information au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Il est aussi possible de se rendre à la cafétéria et de commander de la nourriture qui sera livrée à l’accueil du centre hospitalier. «Le parent ne peut pas sortir simplement pour se promener dans le corridor», précise toutefois Guillaume Cliche.