Le maire Yvon Deshaies se réjouit de la confirmation d'une subvention maximale de 271 728 $ provenant du gouvernement du Québec annoncée jeudi par le député de Maskinongé, Marc H. Plante.

Une subvention pour refaire Saint-Marc

La Ville de Louiseville reçoit une subvention maximale de 271 728 $ de la part du gouvernement québécois pour refaire la surface de roulement d'une section de la rue Saint-Marc.
Les travaux prévoient la pulvérisation de l'asphalte actuel et le resurfaçage de la chaussée. Le chantier s'étend sur une distance de 2,5 km entre la voie ferrée et la limite du territoire de Louiseville avec la municipalité de Saint-Léon-le-Grand.
«C'est une subvention qui couvre 90 % du projet, annonce le maire de Louiseville, Yvon Deshaies. La Ville va mettre environ 30 000 $. Avec les travaux sur Saint-Marc, nos deux sorties vers le nord seront refaites, car Notre-Dame Nord est déjà faite.»
Cette somme de 30 000 $ sera prise à même le surplus accumulé de la Ville.
«Cette aide permettra à la Ville de Louiseville d'entreprendre ces travaux améliorant concrètement la qualité et la durée de vie des infrastructures routières locales», ajoute Marc H. Plante, le député de Maskinongé, qui a annoncé jeudi matin la confirmation de la subvention gouvernementale.
Ces travaux devraient bientôt être suivis d'un autre chantier du même genre, cette fois du côté de l'avenue Royale. Les travaux de pulvérisation et de resurfaçage sur une distance de trois kilomètres sont estimés à 823 000 $.
La Ville attend la confirmation d'un octroi couvrant 75 % de la facture. Comme dans le dossier de la rue Saint-Marc, Louiseville va couvrir la différence en utilisant son surplus accumulé.
L'annonce de l'appui gouvernemental devrait être faite d'ici quelques semaines.