Anne-Marie Julien, organisatrice, Claude Pellerin, responsable des loisirs à la résidence du Manoir et Pauline Champagne, directrice de la chorale. Ils sont très fiers du déroulement de l’activité et ils souhaitent poursuivre cette tradition l’année prochaine.

Une résidente du Manoir monte un théâtre rassembleur

TROIS-RIVIÈRES — Anne-Marie Julien, résidente de la résidence du Manoir, a pris l’initiative de mettre sur pied une pièce de théâtre sur le thème du chemin de croix. Elle a confectionné les costumes, réalisé les textes et rassemblé plus de 70 personnes.

Mme Julien a travaillé plusieurs années pour la paroise Saint-Paulin où elle a organisé deux spectacles religieux. Elle a donc décidé de poursuivre cette tradition rassembleuse à la résidence du Manoir afin de souligner le Vendredi saint. «Autant les employés que les résidents ont décidé d’embarquer dans ce projet», précise Claude Pellerin, responsable des loisirs à la résidence. Lorsque Mme Julien lui a demandé de créer une pièce de théâtre, il a aussitôt accepté l’idée.

Depuis quelques mois, elle a consacré plusieurs heures afin que le spectacle soit une réussite. Elle a créé le texte, les chants et les accessoires. De la croix portée par Jésus au tombeau de sa mort, Mme Julien n’a rien laissé au hasard. «J’ai créé ce décor avec d’autres bénévoles et j’en suis très fière», précise-t-elle.

Lors de la présentation, Jésus, incarné par Claude Pellerin, portait la croix.

La présentation fut un réel succès puisque la salle à manger où se déroulait la pièce de théâtre était remplie. «Même les femmes de ménage qui sont très occupées ont assisté à la présentation», précise Mme Julien.

«C’est la première fois qu’il y a un spectacle comme ça, créé par une résidente. Elle a vraiment beaucoup de talents. J’aimerais que d’autres activités d’envergure comme celle-ci soient préparées», explique Jeannine Lemay-Pronovost, résidente de Manoir.

Mme Julien est très heureuse de cet accomplissement et elle souhaite poursuivre cette tradition en 2019. Autant les résidents que le personnel ont apprécié.

«C’est un moment mémorable d’autant plus qu’on n’a pas eu de spectacle de cette envergure depuis plusieurs années. C’est toujours agréable de voir la lumière dans les yeux des résidents. Ça vaut tous les sacrifices qu’on a faits pour mettre sur pied cette journée», explique Claude Pellerin.