Le Domaine de la forêt perdue sera sans doute parmi les destinations prisées par les amateurs de plein air durant la semaine de relâche.

Une relâche fort occupée

Sportif, créatif, aventurier, adepte de plein air ou passionné de lecture... Quel que soit le temps qu'il fera, l'abondante offre régionale saura satisfaire les désirs de tous et chacun.
Du soleil et une température agréable, les activités extérieures s'imposent. Au parc de l'île Melville, les installations seront exceptionnellement accessibles toute la semaine afin que les jeunes puissent descendre les pentes sur un tube ou explorer les sentiers de raquette. Si l'envie de nouveauté se manifeste, ils pourront s'initier au ski alpin ou à la planche à neige. Il faut par ailleurs s'assurer de réserver pour les cours.
Du côté du parc de l'île Saint-Quentin, la gamme d'activités offerte dans le prix d'entrée sera bonifiée. En plus des glissades sur tube, de l'aire de jeu pour les tout-petits et des sentiers de marche, raquette et ski de fond, les petits et grands pourront se réchauffer devant les gigantesques feux de foyer et se détendre dans la zone spa.
Il y aura également beaucoup d'animation au centre de glisse Vallée du parc qui offre un programme original et diversifié durant toute la semaine, notamment des séances de Zumba en bottes de ski, des ateliers de cirque et une séance d'autographes et photos avec les joueurs des Cataractes.
La semaine risque d'être occupée au Domaine de la forêt perdue où il est possible de se délier les jambes sur les 12 km de sentiers glacés ou sur les 8 km de sentiers de raquette. Même chose à la ferme Éthier qui propose, elle aussi, d'arpenter ses 3 km de sentiers glacés en patin ou de se promener en raquette, ou à pied, sur le site qui sera ouvert spécialement tous les jours de la relâche.
La Vallée Rocanigan, située dans le secteur Grand-Mère, met à la disposition des visiteurs des trottinettes des neiges avec lesquelles on peut explorer les 3 km de sentiers. Amateurs de raquette? La piste de raquette de 12 km sera une belle façon de profiter des plaisirs de l'hiver. Pour pousser l'expérience un peu plus loin, il est également possible de louer une yourte pour y passer la soirée, ou la nuit pour les plus courageux!
De même, les plus aventuriers auront aussi la possibilité de vivre une expérience dont ils se souviendront longtemps au parc national de la Mauricie qui propose de passer une nuit dans une tente otentik en pleine nature en plus de profiter des nombreux sentiers de niveau débutant à expert.
Pas le goût de sortir dehors?
Dame Nature décide de ne pas collaborer? Solution: activités intérieures. La programmation n'en est pas moins intéressante et tout aussi diversifiée. Le 5 mars à la bibliothèque Aline-Piché, les enfants de 5 à 8 ans sont conviés à un atelier où ils pourront faire la rencontre de plusieurs reptiles et mammifères. Les 9 à 12 ans apprendront comment reproduire un écosystème pour différents animaux selon leurs besoins spécifiques. Dans les autres bibliothèques de la ville de Trois-Rivières, on propose des spectacles, des films, des histoires et du bricolage.
Cette année, les petits passionnés de dinosaures seront comblés avec la Plongée dans le Jurassique organisée par le Centre de la biodiversité de Bécancour. Ils pourront déterrer des os de dinosaures, reconstituer leur squelette et découvrir différents reptiles, entre autres. Les enfants pourront retrouver ces dinosaures au Musée Boréalis pour y faire du papier en leur compagnie, le 3 et le 5 mars.
Toujours dans l'univers muséal, le Musée québécois de culture populaire propose aux élèves de 5 à 10 ans de réaliser un pantin en lien avec l'exposition La boîte à jouets de Fred. Les petits curieux de 8 ans et plus pourront, pour leur part, vivre une expérience unique en purgeant une sentence mineure dans la vieille prison de Trois-Rivières. Une belle occasion de se sensibiliser avec le mode de vie des détenus.
Toujours dans la thématique dépaysement, le Centre des arts de Shawinigan propose une série d'activités toute désignées pour s'évader sans quitter la région dans le cadre de l'événement Passeport pour... la Finlande. En plus de visiter les différentes expositions, les visiteurs pourront s'initier à la création d'une sculpture en pâte d'amande inspirée d'un personnage finlandais.
Toujours à Shawinigan, les bibliothèques de la ville offrent plusieurs activités destinées à un public de tous âges et la présentation, tout au long de la semaine, de films qui plairont à différents publics.
À Nicolet
La semaine ne sera pas moins reposante sur la rive sud puisque plusieurs activités ont été organisées pour occuper les élèves en pause scolaire.
En plus des bains libres à l'École nationale de police et du patinage libre à l'aréna Pierre-Provencher, les enfants sont invités à venir dépenser leur énergie dans les structures gonflables au Centre des arts populaires de Nicolet accessibles de lundi à jeudi.
Pour les plus créatifs, la galerie-boutique Manu Factum offrira quantité d'ateliers allant de la transformation de vêtements à l'initiation à l'art abstrait en passant par l'impression textile et le tissage. Il sera également possible de préparer la venue du printemps avec la confection d'un cache-pot, d'un sous-plat ou d'une dalle de jardin tout en se familiarisant avec la technique de la mosaïque ou encore de profiter des derniers balbutiements de l'hiver avec un foulard tricoté lors du cours de tricot. Il est préférable de réserver pour la majorité de ces ateliers.
Pour les friands de percussions, ils pourront assister à une initiation au tam-tam à la bibliothèque municipale de Nicolet le 3 mars. L'activité est gratuite, mais il faut s'inscrire puisque le nombre de participants est limité.