Kaëly Dionne, à gauche, a fait don de sa queue de cheval et Alice Dumont, a fait raser sa blonde chevelure.

Une queue de cheval de 4088 $

SAINT-MATHIEU-DU-PARC — Une fillette de 3e année, Kaëly Dionne, a réussi à entraîner avec elle plusieurs élèves de son école dans le Défi des têtes rasées de Leucan. En faisant don de sa queue de cheval, la jeune fille et ses amis de l’école alternative de la Tortue-Des-Bois de Saint-Mathieu-du-Parc ont récolté la jolie somme de 4088 $ lundi.

À elle seule, Kaëly a amassé 1210 $, mais le projet a suscité l’enthousiasme d’une autre fillette, Alice Dumont, 6e année, qui a amassé 1530 $.

Dans les deux cas, les jeunes filles ont été motivées à faire quelque chose parce qu’elles ont perdu chacune une amie à cause du cancer.

C’est avec un plaisir évident qu’Alice s’est fait complètement raser les cheveux devant toute l’école, lundi et elle l’a fait contre vents et marées parce que ses parents ne voulaient pas qu’elle le fasse, au départ.

Alice a toutefois réussi à les convaincre. «J’ai travaillé très, très fort et j’ai passé près de faire signer une pétition», dit-elle, pour les persuader. «J’ai aussi fait la liste des pour et des contre», raconte-t-elle. Non seulement n’a-t-elle pas eu besoin de déposer sa pétition à ses parents, mais en plus, elle a obtenu leur soutien indéfectible. «Ma mère n’arrêtait pas de mettre des messages sur Facebook disant: Donnez de l’argent à ma fille. Je suis aussi dans les Scouts, à Saint-Boniface et il y a beaucoup de mes chefs qui ont donné de l’argent et papa travaille dans un hôpital et il a amassé beaucoup d’argent avec ses collègues», raconte-t-elle.

Kaëly Dionne, 8 ans, a eu l’idée de lancer cette campagne parce que tout le monde dans sa classe devait présenter un projet personnel. C’est celui-là qu’elle a choisi. Son amie, Rosalie Longtin-Bergeron, est décédée d’un cancer l’an dernier, à l’âge de 4 ans. «J’ai trouvé ça triste que mon amie Rosalie perde ses cheveux», dit-elle.

Kaëly, qui a toujours eu les cheveux courts, a donc fait pousser ses cheveux pendant toute l’année qui a suivi le décès de son amie dans le seul but d’en faire don. Elle ne s’est toutefois pas fait raser, mais sa mère, Marie-Claude Dionne, l’a fait, elle, pour appuyer sa fille dans sa démarche.

Mme Dionne assure que sa fille a fait les démarches de collecte d’argent toute seule. Kaëly explique que ça s’est fait «par téléphone, en parlant à mes amis, en parlant à mes grands-parents et sur Internet.», dit-elle. Elle a aussi fait du porte-à-porte pendant trois semaines intensives.

La mère de la petite Rosalie avait fait le défi des têtes rasées. C’est comme ça que Kaëly a entendu parler de la cause.