Le député Pierre Michel Auger, le maire suppléant de Batiscan, Pierre Châteauneuf, et le ministre François-Phillippe Champagne.

Une première annonce de... 10 000 $

BATISCAN — Malgré un budget de plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans, le nouveau ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, a procédé à une première annonce de l’ordre de 10 000 dollars, et ce, pour la réfection du Vieux presbytère de Batiscan.

«Je voulais vraiment lancer ma venue dans ce nouveau ministère en parlant des régions et je tenais à ce que ça se fasse chez nous. Une telle somme est symbolique, mais elle fait beaucoup pour des régions comme les nôtres. C’est important pour moi. Un 10 000, un 20 000, un 30 000 dollars dans nos communautés, ça fait un grand bout de chemin », a-t-il expliqué, vendredi, en conférence de presse.

Le député de Champlain, Pierre Michel Auger, a confirmé la portion provinciale de 10 000 dollars tandis que le reste sera assumé par le Vieux presbytère de Batiscan, pour un projet frôlant 30 000 dollars. L’aide financière provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales - Fonds des petites collectivités.

Le projet consiste à repeindre la toiture afin de la protéger et de préserver le caractère patrimonial du bâtiment. De plus, les passants auront une meilleure visibilité du site grâce à un éclairage extérieur amélioré. Une fois ces travaux terminés, le Vieux presbytère pourra continuer d’offrir aux visiteurs un espace pour explorer l’histoire et la culture rurale de la Mauricie du XIXe siècle.

«Une petite municipalité comme Batiscan a besoin d’aide pour maintenir ses infrastructures en bonne condition», a avoué le maire suppléant, Pierre Châteauneuf.

D’ailleurs, selon le ministre Champagne, le fait d’investir dans les infrastructures culturelles aide à bâtir des collectivités fortes et à soutenir la croissance économique à l’échelle locale.

«Le gouvernement du Canada est heureux d’investir dans les travaux de réfection du Vieux presbytère, qui permettront de protéger le patrimoine culturel de Batiscan pour les années à venir», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, comme ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, il entend demeurer «l’ambassadeur du train à grande fréquence». «Si comme ministre, je peux collaborer à la réalisation, j’y serai. Les études détaillées se font présentement. La première étape, c’est la phase de faisabilité», a-t-il rappelé.

Interrogé à savoir s’il allait appuyer le député Auger lors des élections, M. Champagne a parlé d’une collaboration d’amitié de longue date. «Si vous regardez le bilan commun, c’est un bilan enviable. C’est aux citoyens de Champlain de faire le choix qui s’impose», a-t-il conclu.