Véronique Hivon

Une politique sur l'itinérance

Québec a jeté les bases d'un vaste plan d'action interministériel pour lutter contre l'itinérance, jeudi, en confirmant la construction de 500 logements sociaux et l'injection de 6 millions $ pour des services de proximité destinés aux personnes en situation d'itinérance.
Ces mesures sont contenues dans la Politique nationale de lutte à l'itinérance intitulée «Ensemble, pour éviter la rue et en sortir», qui a été présentée à Montréal par la ministre déléguée aux Services sociaux, Véronique Hivon.
«On ne peut plus tolérer l'intolérable. On ne peut plus accepter l'inacceptable. L'itinérance est un phénomène qui nous renvoie avec le plus de force à l'échec de notre obligation comme société», a lancé la ministre Hivon en conférence de presse au pavillon Patricia Mackenzie de la Mission Old Brewery.
«Face à cette image de notre fragilité collective, on ne peut surtout pas baisser les bras, a-t-elle poursuivi. On ne peut surtout pas détourner le regard.»