Une peluche à la mémoire d’Aurore Gagnon

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste

Pour commémorer les 100 ans du décès tragique d’Aurore Gagnon et en soutien à sa famille, les cadettes du Centre de services de la Sûreté du Québec de Louiseville (CSMRC-Louiseville) ont déposé une peluche «Mon ami l’ourson» devant la tombe de la fillette. La remise de l’ourson a eu lieu le 13 août. Sur la photo, on peut voir, de gauche à droite, l’agent Robert Deshaies, du poste de la MRC de Bécancour, les cadettes Olivia Leblanc et Frédérique Poitras, Yvonne Lachance, responsable du centre d’interprétation de Fortierville, et Julie Pressé, mairesse de Fortierville. Rappelons que c’est la Sûreté du Québec qui avait à l’époque pris en charge l’enquête sur le meurtre d’Aurore Gagnon, maltraitée par son père et sa belle-mère.