Une partie de la toiture de l'usine Dinec a cédé.

Une partie du toit de l'usine Dinec s'effondre

Une partie du toit de l'usine Dinec de Trois-Rivières s'est effondrée, dimanche, forçant le Groupe Bermex à suspendre ses activités à cette usine.

C'est la section entreposage de l'usine qui est touchée par cet effondrement. L'accumulation de neige serait l'explication logique. Étant donné que l'incident est survenu un jour de congé, personne n'a été touché. Dinec emploie entre 70 et 110 travailleurs.

«Les pompiers ont coupé l'eau et l'électricité. On est à sécuriser les lieux. On s'assure que personne ne s'approche de l'usine», raconte Nancy Villemure, vice-présidente du marketing de Groupe Bermex, en précisant qu'une fuite de gaz a été causée par l'effondrement, une situation qui a été réglée.

Des membres de la direction et des chefs d'équipe de Dinec étaient sur place lundi matin afin d'informer les travailleurs qu'ils étaient en congé forcé. La direction de la compagnie est en train d'évaluer les différentes options qui s'offrent à elles pour réorganiser la production de cette usine spécialisée dans l'assemblage et la finition de mobiliers de salle à manger.

Les dirigeants attendent les instructions des assureurs et des ingénieurs avant de pouvoir entrer dans le bâtiment afin d'évaluer les dommages.

Lire aussi: D'autres toits s'effondrent en Mauricie et au Centre-du-Québec