L'avion CS300 de la CSeries de Bombardier

Une part des CSeries à Trois-Rivières?

L'achat de 75 avions CSeries de Bombardier par Delta Airlines pourrait avoir des retombées économiques à Trois-Rivières. MF2 Aero espère décrocher un pourcentage de ce pactole de 5,6 milliards $US.
L'entreprise, qui fabrique des pièces pour la majorité des grands constructeurs en aéronautique du monde, tel Boeing, Gulfstream et Bell Helicopter, espère ainsi accentuer son nombre d'ententes avec Bombardier. Peu de pièces de la CSeries sont fabriquées à Trois-Rivières et MF2 Aero n'en a fabriqué qu'une seule. MF2 Aero a soumissionné sur l'équivalent de 18 M$ en contrats, en espérant obtenir de 10 à 20 % de la tâche.
«On a hâte que les contrats sortent. Nous avons appliqué il y a deux ans», explique la vice-présidente de l'entreprise, Hélène St-Arnaud, soulignant que le processus est toujours très long dans l'aviation.
«Avec l'annonce qui s'est faite, il y a une accélération de la demande au niveau de la chaîne d'approvisionnement. Mais ce ne sont pas d'hier que les négociations sont en cours», ajoute le président, Frédéric Tremblay.
Les dirigeants de la firme soutiennent que les affaires sont bonnes dans le secteur de l'aéronautique. C'est sans compter les rumeurs qu'Air Canada pourrait elle aussi procéder à une commande de CSeries. D'ailleurs, ils constatent une progression de plus de 1000 % de leur chiffre d'affaires dans ce domaine depuis 2012, année où ils ont adopté un nouveau plan stratégique. «Nous nous sommes dit que les 20 prochaines années, ce serait l'aéronautique. Il fallait se revirer de bord. Nous avons bien misé!»
Le prochain client de MF2 Aero pourrait bien être Airbus. C'est du moins ce que les dirigeants espèrent après avoir lancé quelques lignes à l'eau dernièrement afin de se faire connaître.