De gauche à droite, on voit Judith-Ann Bélanger, vice-présidente de Proservin Construction, le conseiller municipal Daniel Cournoyer, Mélanie Carbonneau, présidente de la Corporation immobilière Azra, Jean-François Carrière, vice-président de la Corporation immobilière Azra, le maire Yves Lévesque et Patrick Labrie, directeur des opération corporatives pour la bannière Eko.

Une nouvelle halte routière dans le secteur Sainte-Marthe

Une nouvelle halte routière ouvrira ses portes au début de l'été 2014 dans le secteur Sainte-Marthe, à la sortie 205 de l'autoroute 40. Le projet, un investissement de 6 M$, deviendra au fil du temps un pôle commercial dans ce secteur, regroupant une station-service, deux restaurants, des commerces ainsi qu'une pharmacie.
C'est la Corporation immobilière Azra de Terrebonne ainsi que Progressif Service Immobilier de Mirabel qui sont à l'origine de ce projet, qui sera baptisé la Halte Saint-Maurice. Après près de 18 mois de négociations pour faire l'acquisition de ce terrain de 135 000 pieds carrés, situé du côté est de l'autoroute, les promoteurs ont procédé vendredi matin à la première pelletée de terre officielle, même si les travaux pour la construction de la première phase de ce projet sont déjà en cours.
Le projet comptera trois bâtiments. Le premier, qui sera inauguré au début de l'été, accueillera une station-service Eko avec quatre pompes à essence, ainsi qu'un dépanneur et deux restaurants, dont un Subway. Un petit bâtiment sera également construit à côté de cette première phase pour un lave-auto.
La seconde phase comptera un bâtiment de 15 000 pieds carrés disponible pour location. Les promoteurs sont déjà en discussion avec plusieurs acteurs commerciaux, dont une pharmacie. Il n'a cependant pas été possible de connaître la bannière de cette pharmacie puisque les négociations sont toujours en cours, mais les promoteurs ont précisé qu'il s'agissait d'une bannière nationale.
L'un des promoteurs, Jean-François Carrière, vice-président de la Corporation Azra, a souligné la demande de plus en plus grande pour ce type de complexe commercial. «Ici, c'est un secteur en croissance. Il y a quatre ou cinq ans, il y passait environ 10 000 autos par jour. Aujourd'hui, il passe 16 000 autos par jour. Ce sont des services naturels qui s'installent. L'autoroute est présente aussi. Ce sont des sites stratégiquement importants. Si la croissance de Trois-Rivières est présente, naturellement la présence automobiliste augmente», explique M. Carrière.
Il faut dire que le secteur du boulevard des Prairies et de la rue Saint-Maurice, à cette sortie d'autoroute et en direction du secteur Sainte-Marthe, s'est considérablement développé depuis les cinq dernières années. Des développements résidentiels ont vu le jour, en plus de l'implantation d'une quincaillerie Canac et de nombreux petits commerces aux alentours en plus d'un restaurant Tim Hortons.
«Il y a eu un développement incroyable, et le trafic a lui aussi augmenté. Et quand des promoteurs viennent investir ici pour offrir ces services, on ajoute à la qualité de vie des Trifluviens. La Ville investit toujours plus et ça encourage les promoteurs à venir s'installer ici», a signifié le maire Yves Lévesque, précisant que les entrepreneurs ont pris soin d'embaucher autant que possible de la main-d'oeuvre locale pour la réalisation des travaux.
Une centaine d'emplois, durant et après la construction, seront créés par ce nouveau complexe commercial.