Les paroissiens se sont présentés en grand nombre à la messe célébrée pour marquer la réouverture de l’église.

Une messe solennelle pour la réouverture

SHAWINIGAN — C’est lundi soir qu’avait lieu la réouverture de l’église Saint-Paul, située dans le secteur Grand-Mère à Shawinigan. À la suite d’une messe solennelle présidée par monseigneur Luc Bouchard, la Tablée des Nôtres a profité de cette soirée de réjouissance pour remettre un don de 14 000 dollars.

Rappelons que l’église avait sérieusement été endommagée à la suite d’une infiltration d’eau majeure. Les dégâts et les importants travaux de restauration avaient entraîné une fermeture d’une durée de 15 mois.

C’est la Campagne des pâtés 2017 qui a permis à la Tablée des Nôtres d’effectuer ce don important.

«Pendant 47 jours, ce sont 58 bénévoles qui se sont relayés afin de faire la confection de 10 310 pâtés. La vente de ceux-ci a permis d’amasser un montant à partager de 40 000 dollars et nous avons remis 35 % à l’église Saint-Paul», explique Serge Leclerc, président de l’organisme.

La cérémonie a été présidée par monseigneur Luc Bouchard.

Importante campagne de mobilisation
À l’heure où plusieurs églises ferment à la grandeur du Québec, les paroissiens se sont plutôt retroussé les manches afin de donner une deuxième vie à l’établissement centenaire.

«Ce sont nos parents qui ont payé pour faire ériger cette église-là. C’est notre patrimoine et c’était très important pour nous qu’elle demeure. C’est la raison pour laquelle nous avons travaillé aussi fort pour la remettre en ordre et la rouvrir lundi. Les assurances couvraient une partie, mais nous devions payer le reste. J’ai donc lancé une campagne de financement, nous avons maintenant amassé 74 800 $ en dons», affirme Françoise St-Hilaire.

D’ailleurs, un visuel, avec le nom de tous les donateurs, a également été affiché à l’arrière de l’église.

«Peu importe le montant, le nom de tous ceux qui ont participé à cette campagne est inscrit sur le visuel», ajoute-t-elle.

La population répond à l’appel
Afin de célébrer la réouverture de leur église, les paroissiens se sont présentés en grand nombre à la messe. En effet, ils étaient plusieurs centaines dans la salle qui était bondée.

«Ce fut une très belle expérience. Il y avait beaucoup de monde. Je crois que la réouverture était très importante pour les gens et ils avaient hâte de revenir dans leur église. Toutes les communautés de la nouvelle paroisse étaient présentes. Un peu comme je l’ai rappelé pendant la cérémonie, ce sont eux qui sont les pierres vivantes de l’église», observe monseigneur Luc Bouchard.