Manon Rocheleau, directrice de l’école Saint-Paul, Cathy Larochelle d’Espace Mauricie et Émilie Fleurent-Auger de la Pédiatrie sociale de Trois-Rivières.

Une marche pour les droits des enfants

Trois-Rivières — Dans le cadre de la Journée nationale des enfants, ESPACE Mauricie organise une marche symbolique, sa cinquième, afin de mettre en évidence les droits des enfants.

L’organisme tiendra cette activité en collaboration avec l’école Saint-Paul de Trois-Rivières, la Ressource FAIRE et le Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières.

Le départ aura lieu le 20 novembre, à 10 h 15, de la cour arrière de l’école Saint-Paul, au 94 rue Saint-Paul.

La marche se tiendra sur une distance d’environ 1 kilomètre et près d’une centaine de personnes y sont attendues, dont des enfants et des représentants d’organismes communautaires.

La Journée nationale des enfants a été décrétée par les Nations-Unies à la suite de la Déclaration des droits de l’enfant, en 1959 et de la Convention relative aux droits de l’enfant, en 1989. Le Canada a décrété, en 1993, le 20 novembre comme étant la Journée nationale des enfants.

Depuis plus de 25 ans, ESPACE Mauricie a comme mission la prévention de toutes les formes de violences faites aux enfants. L’organisme invite la population à souligner cette journée en portant le ruban bleu qui rappelle que les enfant doivent être pris en considération dans l’ensemble des décisions de l’État.

ESPACE Mauricie a informé et outillé plus de 32 000 enfants et 9300 adultes depuis sa création, en 1989. 

Au Canada, il se produit un cas d’intimidation toutes les sept minutes dans une cour d’école tandis qu’une fille sur trois et 1 garçon sur 6 subiront une agression sexuelle avant l’âge de 18 ans, indique l’organisme en ajoutant que dans une classe, 2 enfants sur 6 sont exposés à des actes de violence conjugale sur leur mère.