Jasmin Roy s’est adressé aux élèves durant une des Journées roses organisées par l’école Saint-Pie-X.

Une journée pour contrer l’intimidation

Trois-rivièreS — Dans le cadre des Journées roses organisées une fois par mois à l’école Saint-Pie-X, les élèves ont eu l’occasion d’entendre une conférence de Jasmin Roy. Cette dernière portait sur l’intimidation, la discrimination et le respect et visait à sensibiliser les jeunes à ces questions.

Des élèves de troisième à la sixième années du primaire ont assisté à la conférence. Dès les premières minutes, Jasmin Roy les a invités à s’exprimer et l’un d’eux s’est affirmé en expliquant la douleur psychologique qu’il a vécue dans le passé. Il a raconté qu’à plusieurs reprises, il a été poussé. Ses intimidateurs lui ont aussi mis la tête dans le sable et l’ont souvent insulté.

La direction a pris plusieurs initiatives, comme la tenue de cette conférence, afin d’amener les élèves à la réflexion. La conférence de Jasmin Roy a été organisée par Linda Vadeboncoeur qui enseigne principalement aux autochtones de l’école Saint-Pie-X ainsi qu’aux immigrants qui apprennent le français. Mme Vadeboncoeur ne cache pas que les différences que présentent ces jeunes suscitent souvent des épisodes d’intimidation. C’était la première fois, dit-elle, qu’on invitait Jasmin Roy.

«Des conférences comme celle-ci aident beaucoup les jeunes puisqu’on a constaté une amélioration significative de l’intimidation au niveau du primaire», explique Jasmin Roy. «Dans la majorité des cas, l’intimidation se déroule devant témoin. Lorsque vous êtes témoin d’un geste d’intimidation, je vous invite à le dénoncer. Il ne faut surtout pas rester spectateur de cette situation», dit-il. «Je vois vraiment une différence dans les écoles. Il reste du chemin à faire, surtout au niveau des apprentissages sociaux et émotionnels. Dès la petite enfance, on met en place des mécanismes pour que l’enfant puisse reconnaître ses émotions, bien les exprimer et ensuite développer des compétences à mieux socialiser», renchérit-il.

L’école primaire Saint-Pie-X a organisé 25 Journées roses depuis le début de l’année scolaire. Le but de cette initiative est de souligner l’attitude positive et la bonne humeur des élèves de l’école primaire, explique Linda Vadeboncoeur. Lors de ces journées, le personnel et tous les élèves sont invités à porter des vêtements et des accessoires roses ou rouges.