Certains jeunes du Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan ont eu le pouce vert cet été grâce à la réalisation de deux initiatives environnementales dans la région shawiniganaise.

Une implication verte et active dans sa communauté

SHAWINIGAN — Pour plusieurs participants du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Shawinigan, s’impliquer dans la communauté et entretenir un rapport harmonieux avec la nature est une priorité. C’est du moins ce qu’ils ont démontré cet été grâce à deux initiatives environnementales d’envergure, soit le projet Volontariat ainsi que les Jardins populaires de quartiers.

La première des deux initiatives, Volontariat, consiste en la formation d’un groupe de participants du CJE motivés dont la mission est d’accomplir certains travaux soutenant la nature et la collectivité.

Orientés par les membres de l’Escouade Bleue de Shawinigan et par des intervenants du CJE, les artisans de cette initiative ont profité de la saison estivale pour planter de nombreux arbres et arbustes, aménager les bandes riveraines du Parc de la rivière Grand-Mère et de la Plage Idéale du lac à la Tortue, démanteler des barrages de castors et nettoyer un tronçon important du ruisseau Bellevue-Lavergne, qui avait été pollué par bon nombre de matières résiduelles. «On a voulu faire notre part pour aider la ville», mentionne Michaël, l’un des membres de l’équipe Volontariat.

Ce projet a d’ailleurs également été bénéfique pour ses participants, qui ont pu profiter de l’occasion pour surpasser leurs limites. «Malgré la chaleur accablante qui a sévi cet été, malgré le poids des charges qu’ils avaient à transporter, les jeunes ont fait preuve de persévérance, d’ingéniosité et de bonne humeur. Ils étaient beaux à voir», a fait savoir l’intervenante au CJE Caroline Benoît. Le projet a également permis aux jeunes de tisser des liens entre eux et de se créer une panoplie de souvenirs intarissables.

Outre leurs actions sur le terrain, les jeunes ont eu la chance de développer leurs connaissances à l’aide d’une visite du Digihub de Shawinigan, d’une formation de RCR ainsi que d’une participation à un atelier de création de produits ménagers écologiques.

Par ailleurs, mise au fait de ce projet, la Ville de Shawinigan a tenu à récompenser les participants au projet Volontariat de leurs efforts. Ainsi, mercredi après-midi, ceux-ci ont reçu un certificat de reconnaissance pour leur implication communautaire.

Dans le cas du deuxième projet, les Jardins populaires de quartiers, il s’agit d’une initiative réalisée par le CJE, en collaboration avec la Corporation de développement communautaire du Centre-de-la-Mauricie, ayant pour dessein d’initier les jardiniers en herbe du secteur Saint-Marc/Christ-Roi.

En plus d’être excellent pour la planète, ce projet serait très enrichissant pour ceux qui y prennent part selon l’intervenant du CJE de Shawinigan, Mathieu Grenon. «Entretenir un jardin et voir les fruits et les légumes qu’on a plantés, pousser au fil des semaines, c’est une expérience extrêmement gratifiante. Ça change le rapport à la consommation et ça invite le partage. Nos jeunes sont fiers de leurs récoltes et certains ont même commencé à cultiver chez eux!»

Tout porte donc à croire que le CJE de Shawinigan continuera de mettre en oeuvre une foule de projets environnementaux visant à aider la collectivité. Tous les détails sur les initiatives du Carrefour sont disponibles sur le site Web de l’organisme.