Sur la photo: Maryse Côté, directrice de l’école, Bernard Thompson, président du plan de l’agroalimentaire de la Mauricie, Joliane Bérubé, du MIAM et Sophie Cormier Rondeau, chargée de projet.

Une école fête ses récoltes et sa qualification

TROIS-RIVIÈRES — L’école Louis-de-France de Trois-Rivières vient de prendre du galon en matière d’horticulture. Le programme L’agroalimentaire s’invite à l’école vient en effet de lui remettre l’identifiant MIAM (le meilleur de l’industrie agroalimentaire la Mauricie).

L’école a aussi été sélectionnée pour un appel de projets des Laboratoires d’innovations bioalimentaires du MAPAQ.

L’école a donc célébré ce vendredi la deuxième édition de la fête des récoltes avec les élèves, les parents et le personnel de l’établissement.

Grâce à son programme L’agroalimentaire s’invite à l’école, l’école Louis-de-France offre à ses 409 élèves un milieu d’apprentissage axé sur la valorisation de l’agroalimentaire.

Les activités mises en place amènent les élèves à mieux comprendre l’origine et l’histoire des aliments, leur production et leur transformation.

Les élèves y pratiquent des techniques de culture respectueuses de l’environnement et apprennent à adopter des comportements de consommation responsable dans un environnement qui permet de mieux connaître la richesse de notre système alimentaire local.