Martine Roy, directrice générale du Séminaire St-Joseph, Louis Gendron, directeur général du Cégep de Trois-Rivières, Annie Villemure, présidente du conseil d’administration du Cégep de Trois-Rivières, Johanne Thibeault, instigatrice du programme MIROIR et Simon Lévesque, coordonnateur régional du réseau des enseignants pour l’Institut Périmètre au lancement du Cercle scientifique EinsteinPlus.

Une école d’été pour les enseignants de sciences

TROIS-RIVIÈRES (JAD) — Il n’y aura pas que les étudiants qui assisteront à des cours d’été en juillet prochain. Le Cégep de Trois-Rivières offrira le Cercle scientifique EinsteinPlus, une adaptation francophone de l’école d’été créée par l’Institut Périmètre, le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde.

Le Cercle scientifique EinsteinPlus est un projet important pour la promotion et l’enseignement des sciences. Il a d’ailleurs reçu une subvention de près de 50 000 $ du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation dans le cadre du programme NovaScience. Une partie du montant permettra aux enseignants du secondaire de créer des ateliers de formation inédits qui seront présentés à l’école d’été et pourront être utilisés dans les cours par l’ensemble des enseignants québécois.

L’école d’été sera animée par des enseignants du secondaire. Ceux-ci pourront approfondir leurs connaissances en participant à des conférences d’experts, à des ateliers sur la démarche scientifique, sur l’enseignement des sciences, sur la cryptographie, le réchauffement climatique et sur la recherche de la vie extraterrestre.

Ce projet est une initiative de Simon Lévesque et Johanne Thibeault et implique des dizaines de partenaires tels que l’Institut Périmètre de physique théorique, l’équipe du programme de mentorat MIROIR et les enseignants du programme Sciences de la nature du Cégep de Trois-Rivières, l’Université de Sherbrooke, l’UQTR et le Séminaire Saint-Joseph.

Le Séminaire est d’ailleurs très fier d’être partie prenante de ce projet. «Ce rayonnement est une occasion pour nos élèves d’être guidés par des enseignants passionnés, innovants et à la fine pointe des stratégies d’enseignement digne du 21e siècle», affirme Martine Roy, directrice générale.

«Pourquoi s’inscrire à l’école d’été EinsteinPlus? Pour vivre un ressourcement pédagogique scientifique de renommée internationale en français et en ressortir outillés, inspirés voire transformés comme enseignant», explique Johanne Thibeault, coordonnatrice du programme MIROIR.

Les professeurs auront la chance de retourner sur les bancs d’école au Cégep de Trois-Rivières du 22 au 28 juillet. Seulement 32 places sont disponibles, les personnes intéressées peuvent s’inscrire dès maintenant au cegeptr.qc.ca/einsteinplus.