Une cinquantaine de personnes ont participé dimanche, dans le cadre de Nicolet Francoville 2014, à la Grande dictée nationale Québec-France.

Une dictée pour célébrer l'amour du français

L'amour de la langue française a réuni dimanche à Nicolet une cinquantaine de personnes pour la Grande dictée nationale Québec-France. Présentée dans le cadre des festivités de Nicolet Francoville 2014, cette dictée s'articulait cette année autour du cyclotourisme. Le cycliste David Veilleux, l'unique Québécois à avoir participé au Tour de France, a lu cette dictée, présentée également un peu partout au Québec.
Après l'enregistrement de David Veilleux, l'auteur de la région et porte-parole de Nicolet Francoville 2014, Louis Caron, a relu la dictée pour les participants. Lui-même habille avec les mots, Louis Caron avoue que la dictée était «très difficile». «Je ne serais pas bon», a confié avec le sourire l'auteur.
En effet, l'exercice linguistique présenté sous forme de dictée trouée recelait des termes précis et peu souvent utilisés.
«Il y a beaucoup de difficultés dont l'accord des participes passés, des mots avec des doubles lettres ou les règles d'utilisation de "quelque''», a précisé la correctrice de la dictée présentée à Nicolet, Christiane Asselin, l'auteure de l'ouvrage de référence Les fameuses recettes de grammaire.
Les participants à la dictée de Nicolet Francoville 2014 n'étaient pas, pour la majorité, des spécialistes de la langue. Plusieurs y étaient par l'amour des mots et de la langue française. «Une dictée est un jeu. Les gens ont envie de se confronter à eux-mêmes sans la présence d'un enseignant qui barde leur feuille de crayon rouge», a ajouté Mme Asselin.
En plus de plusieurs prix offerts localement, la Grande dictée nationale permettra à un Québécois de s'envoler pour un voyage en Guadeloupe française.
Depuis le début du mois de mars, Nicolet vibre au rythme de la Francofête. L'auteur Louis Caron estime que cet événement est «stimulant pour le milieu».
L'événement Nicolet Francoville 2014 se poursuit jusqu'au 22 mars prochain. Le 20 mars, le film Trisomie 21, défi Pérou sera présenté au Centre des arts populaires de Nicolet dès 13 h 45. Le lendemain, la Maison et atelier Rodolphe-Duguay sera le théâtre d'une soirée intime de lecture publique.
Les festivités de Nicolet Francoville se termineront le 22 mars avec un gala de la Francofête. L'entrée de cette soirée présentée aussi au Centre des arts populaires est libre avec un laissez-passer.