Des travaux de tout près de 5M$ permettront au Complexe sportif Alphonse-Desjardins de se refaire une beauté.

Une cure de 6 M$

Trois-Rivières — Le Complexe sportif Alphonse-Desjardins se refera une beauté au cours des prochains mois. Grâce à un investissement frôlant les 6,2 M$ taxes comprises, le complexe sportif procédera à divers travaux touchant tant les surfaces sportives, les systèmes de fonctionnement que les zones ayant été affectées par la pyrrhotite.

L’annonce a été faite en conférence de presse mercredi matin. De l’investissement, Québec absorbera près de 2,2 M$, soit 1,5 M$ dédiés au remplacement de la surface synthétique intérieure, la réfection des systèmes électriques, la mise à niveau des systèmes mécaniques et la remise à neuf de différentes zones affectées par la pyrrhotite. La balance de 700 000 $, qui avait déjà été annoncée, servira au remplacement du système de réfrigération de la glace olympique, devenu nécessaire au plan légal.

Le président du conseil d'administration, Claude Alarie, le député de Champlain Pierre Michel Auger et le directeur général du CSAD David Labrecque.


Le reste du financement, qui demeure encore à être finalisé, relèvera d’un partenariat avec la Ville de Trois-Rivières et la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, explique le directeur général du CSAD, David Labrecque.
«Pour nous, c’est une excellente nouvelle, c’est extraordinaire. Nous avons amorcé une restructuration du CSAD il y a quatre ans avec toute l’équipe, et ce projet de modernisation se travaille depuis plus de trois ans. Pour nous, c’est un peu le point culminant de tout ça. Et ce qui nous réjouit, c’est de savoir que c’est toute la population qui va pouvoir en bénéficier», mentionne M. Labrecque.
Le système de réfrigération de la glace olympique sera donc complètement remplacé, à l’intérieur du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22. Le nouveau système fonctionnera avec un réfrigérant synthétique de nouvelle génération, tel qu’exigent les paramètres de ce programme gouvernemental. On construira également une salle mécanique de classe T et on installera des équipements de récupération de chaleur.
La surface synthétique pour le soccer intérieur, par exemple, sera complètement remplacée, elle qui en avait grand besoin. Non seulement l’usure de l’actuelle surface se faisait-elle sentir, mais les particules qui s’en échappaient nuisaient à la qualité de l’air, constate David Labrecque.
Par ailleurs, des travaux seront réalisés pour réparer les surfaces où l’on a détecté de la pyrrhotite. Le niveau de pyrrhotite en profondeur étant stable, indique M. Labrecque, seules les surfaces affectées seront refaites pour éviter l’aggravation de potentielles fissures.
Difficile pour le moment d’établir un échéancier précis pour ces travaux, étant donné qu’il faudra attendre la finition des plans et devis et le lancement des appels d’offres d’abord. Les travaux demanderont certains aménagements ou fermetures de plateaux que le CSAD entend coordonner pour minimiser les impacts sur la clientèle et son personnel. Quant au système de réfrigération, tel qu’exigé par le gouvernement, il sera changé avant la date butoir prévue en mars 2020.
Le député de Champlain, Pierre Michel Auger, a indiqué que cette enveloppe, budgétée à même le Programme de soutien aux installations sportives et récréatives, représentait l’un des 231 projets retenus au Québec cette année. Plus de 750 projets avaient été soumis au gouvernement, espérant toucher une part des 158 M$ réservés à ce programme en 2018.
«Il s’agit de la quatrième phase de ce programme de soutien, qui est renouvelé à chaque année depuis ce temps. Cette année, les gens avaient jusqu’au 23 février pour soumettre leurs projets, qui ont par la suite été étudiés. Les annonces entourant ce programme se sont toujours déroulées durant la période estivale», mentionne M. Auger, se défendant d’en faire une annonce électoraliste et confirmant que les montants seront disponibles, peu importe le scénario qui se produira lors des élections provinciales du 1er octobre.
«Je me réjouis pour la population de Champlain et particulièrement pour les usagers du Complexe sportif Alphonse-Desjardins. Il est important pour notre gouvernement de donner à tous les citoyens du Québec la possibilité de pratiquer des activités sportives et récréatives dans des environnements modernes et sécuritaires», indique le député de Champlain.
Une autre annonce en lien avec ce programme aura d’ailleurs lieu ce jeudi au Collège Shawinigan. Rappelons que le gouvernement a procédé à d’autres annonces lundi, également en lien avec le Programme de soutien aux installations sportives et récréatives, soit près de 2,7 M$
pour des installations sportives du Cégep de Trois-Rivières et de l’Université du Québec à Trois-Rivières.