Douze étudiants s’affronteront.
Douze étudiants s’affronteront.

Une compétition d’étudiants de l’UQTR en mode virtuel

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Beaucoup de choses se font en mode virtuel, en ce moment et la compétition Ma thèse en 180 secondes pour les étudiants de maîtrise et de doctorat de l’UQTR n’y échappera pas.

Cette compétition, rappelons-le, consiste pour les participants à faire un exposé clair, concis et convaincant en 180 secondes sur leur sujet de recherche respectif.

Habituellement disputé devant un auditoire, ce concours se déroulera cette année sur la page Facebook de l’UQTR, le jeudi 22 octobre, afin de respecter les mesures sanitaires.

Douze étudiants de diverses disciplines d’études parleront chacun pendant trois minutes devant un public non initié.

Un prix Coup de cœur de 250 $ sera remis au meilleur communicateur. Le gagnant du concours au 3e cycle représentera l’UQTR lors de la finale nationale de l’activité organisée pas l’ACFAS en novembre.

Notons que les sujets sont plus intéressants les uns que les autres. Par exemple, on pourra apprendre qu’il existe une technologie permettant de trouver des restes humains, que la perte de l’odorat pourrait permettre de dépister de manière précoce la maladie d’Alzheimer et de quoi a l’air l’expérience touristique des personnes qui présentent un trouble du comportement alimentaire.