La pesée du 29e Potirothon de Gentilly avait lieu samedi après-midi, dans la cour de l'école Harfang-des-Neiges.

Une citrouille de 1339 livres remporte la pesée du Potirothon

BÉCANCOUR — C’est samedi après-midi qu’avait lieu la traditionnelle pesée du 29e Potirothon de Gentilly, dans la cour de l’école Harfang-des-Neiges. Cette année, le Potiron d’Or, qui couronne le producteur de la plus grosse citrouille de la pesée, a été remis à José Pierre Desautels, de Saint-Alexandre-d'Iberville, qui avait amené un fruit de 1339 livres.

La seconde place est revenue à Raymond Denis et la troisième, à Nadine Robillard et Daniel Panneton, avec une citrouille respectivement de 758 livres et de 636 livres.

Le record de la plus grosse citrouille n’a donc pas été battu cette année. Il est présentement détenu par David Tessier, de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Lors de la pesée de 2017, il avait présenté un monstre de 1689 livres, dépassant de 59 livres le record établi en 2012 par Claude Colbert.

En plus de la pesée, l’organisation du Potirothon avait mis sur pied un encan de citrouilles peintes à la main. Des chansonniers, des jeux gonflables, de la barbe à papa, une cantine et un service de bar étaient également sur place.

Les 22 participants au Potirothon avaient reçu leurs graines de citrouille en avril dernier. Après la pesée, point culminant du Potirothon, plusieurs producteurs vont à présent se préparer aux Régates, qui auront lieu le 12 octobre prochain. Lors de cet événement, les participants devront vider leur citrouille géante pour la transformer en embarcation. Ils prendront ensuite place dedans et se mesureront entre eux dans une course amicale à l’aviron sur la rivière Gentilly, le samedi 12 octobre prochain.