Le président de l’UPA Centre-du-Québec, Daniel Habel.
Le président de l’UPA Centre-du-Québec, Daniel Habel.

Une cellule de crise pour les producteurs agricoles

Trois-Rivières — Réunis en rencontre spéciale vendredi, les présidents régionaux de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Québec ont mis sur pied une cellule de crise en raison des bas rendements des récoltes.

«Presque toutes les régions vivent la même situation. Il y a un manque à gagner dans le foin et les rendements des céréales seront très ordinaires», explique Daniel Habel, président de l’UPA Centre-du-Québec.

Uniquement pour cette région, les récoltes de foin ont diminué de 50 % jusqu’à présent cette année. La troisième et dernière coupe s’annonce quelque peu meilleure, mais elle ne comblera pas les manques causés par les nombreuses périodes de sécheresse que nous avons connues cet été.

La cellule de crise de l’UPA récoltera l’information provenant des différentes régions afin de suivre l’évolution de la situation.

De plus, un portail web permettra dès lundi aux producteurs d’afficher leurs stocks de foin et de grains à vendre afin que ceux qui ont des besoins criants en fourrage puissent s’approvisionner.