De gauche à droite:  Valérie Deschamps, victime d’intimidation, Marc Benoît, coordonnateur du ROÉPAM et Diane Vermette, présidente.
De gauche à droite: Valérie Deschamps, victime d’intimidation, Marc Benoît, coordonnateur du ROÉPAM et Diane Vermette, présidente.

Une capsule vidéo sur l’intimidation

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — S’attaquer au phénomène de l’intimidation est le travail de tous, citoyens, gouvernements et même les réseaux sociaux, estime le Regroupement des organismes d’éducation populaire autonome de la Mauricie (ROÉPAM) qui vient de mettre en ligne une courte capsule vidéo sur sa page Facebook pour sensibiliser le public au phénomène.