Sarah Lee Flageolle

Une bourse de 100 000 $ pour un bac international

Shawinigan — La jeune Shawiniganaise Sarah Lee Flageolle a obtenu une bourse de 100 000 $ qui lui permettra d’entreprendre un bac international d’une durée de deux ans en Tanzanie.

Dès l’automne prochain, la finissante de l’école secondaire des Chutes se rendra dans ce pays de l’Afrique de l’Est grâce à cette bourse du United World College (UWC). Cette ancienne Tête d’affiche Le Nouvelliste et Radio-Canada Mauricie-Centre-du-Québec sera d’ailleurs la seule Canadienne à être envoyée dans cette nouvelle école du UWC.

Pendant son séjour, elle habitera à Moshi, un petit village situé au pied du mont Kilimandjaro. Comme les autres étudiants, elle s’impliquera bénévolement notamment comme agente de changement dans la communauté.

Dans le cadre d’un long processus de sélection, elle a d’abord été convoquée en entrevue avec 16 jeunes finalistes pour les finales provinciales. Par la suite, son dossier a été envoyé aux sélections nationales où elle a été recommandée par l’ensemble des membres du jury pour être la candidate choisie comme pionnière de la nouvelle école.

Sa candidature a été retenue entre autres en raison de son leadership, sa capacité d’adaptation, son ouverture d’esprit, son intérêt interculturel, son parcours et ses implications passées ainsi que ses résultats scolaires.

Le UWC est un mouvement éducatif qui fait de l’éducation une force afin d’unir les peuples, les nations et les causes pour construire un monde en paix et un avenir durable. L’organisation compte 17 établissements UWC répartis sur les quatre continents, qui accueillent chacun environ 100 élèves provenant de 150 pays différents.

Fait à noter, la jeune femme avait été choisie l’an dernier par Youth Ambassadors Program with Canada avec 13 jeunes du Canada pour participer à une mission visant à bonifier son projet communautaire qui touchait le domaine de la santé.