Ski La Tuque ouvrira ses portes le 22 décembre.

Une bonne tempête et un hiver froid

LA TUQUE — «Ce qui va marquer les esprits cet hiver, c’est le froid.» Le météorologue Guillaume Perron est sans équivoque, l’hiver sera long et plus froid qu’à la normale. En attendant l’arrivée officielle de la saison froide, la région recevra une bonne bordée de neige mardi.

À Trois-Rivières, on pourrait recevoir jusqu’à 30 centimètres de neige dans la journée de mardi alors que plus au nord, à La Tuque, de 15 à 25 centimètres sont attendus. Les déplacements pourraient être perturbés déjà tôt en matinée. Les températures oscilleront autour du point de congélation.

«Ce sera un événement en longueur. On va en entendre parler jusqu’à mercredi. […] On attend de 5 à 10 centimètres au courant de la nuit. Mardi, on pourrait parler de 10 à 15 centimètres. Il va en tomber encore dans la nuit de mardi et mercredi matin, il va en tomber encore jusqu’à ce que la neige se change en pluie», a lancé Simon Legault, météorologue pour Environnement Canada.

«Il pourrait y avoir de bons vents par moment également surtout plus proche de la vallée du Saint-Laurent. Ce sera de la neige collante, de la neige mouillée. Avec le vent, c’est possible qu’il y ait des coupures de courant», a-t-il ajouté.

C’est sans grande surprise qu’on prévoit un Noël blanc pour la région, par contre on n’exclut pas la possibilité d’un redoux avant les Fêtes.

«La tendance annonce un tapis blanc, mais on n’est jamais à l’abri d’un redoux d’une ou deux journées avant Noël qui pourrait abîmer ce tapis blanc. Par contre, tout indique un Noël blanc», affirme Guillaume Perron, météorologue chez Météo média.

Un hiver très froid

Les amoureux de l’hiver ne seront pas déçus en 2019. On promet un hiver qui sera marqué par ses températures plus froides qu’à la normale.

«Tous les indicateurs qu’on regarde pour faire nos prévisions à long terme pointent vers des températures très froides. […] On s’attend à avoir des températures sous les normales saisonnières en Mauricie, mais aussi pour l’ensemble de la province», a indiqué M. Perron.

La moyenne hivernale est de -9 du côté de Trois-Rivières et de -11 du côté de La Tuque.

Quant aux précipitations de neige, elles devraient être dans la moyenne, c’est-à-dire aux alentours de 250 centimètres de neige.

«En général, la Mauricie reçoit quatre tempêtes de neige (de 15 centimètres et plus) durant l’hiver», a indiqué l’expert.

Habituellement, on note dans la Mauricie une vingtaine de jours où il fait très froid, c’est-à-dire lorsque le thermomètre indique au moins -20.

«Il devrait y en avoir plus cet hiver. […] À La Tuque, on parle plus de 45 jours», note Guillaume Perron.

Les citoyens pourront quand même avoir un peu de répit. Les experts estiment qu’il devrait y avoir une accalmie en janvier. Les températures pourraient être autour de la normale.

«Je préfère parler de répit plutôt que de redoux. Ça pourrait durer une semaine, mais on n’aura pas une sensation de printemps», a souligné le météorologue de Météo média.

Du ski en novembre

Les amateurs de ski pourront s’élancer bientôt dans les pistes à Vallée du parc. Le centre de glisse doit ouvrir les pentes ce vendredi, soit deux jours plus tard que ce qui était prévu.

«La pluie du week-end dernier ne nous a pas aidés. En ouvrant vendredi, on s’assure d’avoir de belles conditions de ski», soutient Alain Beauparlant, directeur général de la station Vallée du parc.

«Nous allons donc ouvrir trois semaines plus tôt que l’an passé, alors que nous avons ouvert le 14 décembre. La dernière fois que nous avons ouvert aussi tôt, c’est en 2007.»

Du côté du Centre de ski de La Tuque, il faudra attendre jusqu’au 22 décembre avant de pouvoir dévaler la montagne. L’enneigement artificiel devrait débuter jeudi en Haute-Mauricie.

«Il n’y a pas d’ouverture prévue à l’avance. C’est prévu le 22 décembre. Il faut faire au moins trois semaines d’enneigement. […] Même si on était prêt le 20, probablement qu’on n’ouvrirait pas le 20 décembre. Ç’a été planifié comme ça, mais c’est aussi une question de main-d’oeuvre. C’est très difficile, cette année particulièrement, de recruter des étudiants. Les cégeps finissent le 20 décembre… Donc, on va ouvrir le 22 décembre», a indiqué Hélène Langlais, directrice des communications de la Ville de La Tuque.

Novembre exceptionnellement froid

Depuis octobre, la région est dans une période où la température est dans une tendance froide selon Météo média. Le mois d’octobre a été sous les normales et le mois de novembre, bien qu’il ne soit pas terminé, va vraisemblablement aussi être sous les normales.

«On se rappellera la semaine dernière, on battait des records de 2 à 3 degrés plus froids. Ce sont de très vieux records qui ont été pulvérisés. C’est rare qu’on aille battre des records par autant de degrés, et quand ça arrive, c’est une ou deux journées. Là, ç’a duré une dizaine de jours», a fait remarquer le météorologue Guillaume Perron.

Il faudra vraisemblablement prendre son mal en patience avant de voir arriver le printemps.

«Le froid qu’on va connaître cet hiver sera tenace et le printemps va possiblement se laisser désirer pour le plus grand plaisir des amateurs de la saison froide.

«Il sera difficile de renverser rapidement la tendance. On s’attend à ce que le printemps ait de la difficulté à arriver», a conclu le météorologue.

Avec la collaboration de Gabriel Delisle