Le Nouvelliste
Luc Pellerin, maire de Saint-Stanislas.
Luc Pellerin, maire de Saint-Stanislas.

Une beauté en quête d’une cure de rajeunissement

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Saint-Stanislas — On y trouve deux rivières, la Batiscan et la rivière des Envies. Des montagnes se dessinent à l’horizon lorsqu’on approche du village. Plusieurs bâtiments patrimoniaux lui confèrent un charme unique. Malgré son paysage attrayant, Saint-Stanislas a besoin d’une cure de rajeunissement pour mettre en valeur tous ses attraits et attirer de nouvelles familles. Depuis 2011, elle a perdu une vingtaine d’habitants et plus de la moitié des résidents ont entre 45 et 74 ans. Les plus de 60 ans comptent pour 32 % de la population.